Bob Myers : « Un virage difficile à prendre »

Bob Myers : « Un virage difficile à prendre »

Une page s’est tournée cet été aux Warriors avec les départs de Kevin Durant, Andre Iguodala et Shaun Livingston, trois membres clés de la domination de l’équipe. Si KD est parti de son propre chef, Iguodala et Livingston ont eux été poussés vers la sortie. Pas simple de faire de tels choix pour Bob Myers.

« C’est très difficile. Ce sont des personnes que j’apprécie. Ce sont des personnes que j’apprécie toujours. Ces souvenirs et ces relations ne changent pas. Juste parce qu’ils sont partis travailler dans une compagnie différente ou une équipe différente, cela n’efface pas tout ce que nous partagés. Ça fait mal, ces choses font mal. Si cela ne vous fait pas mal, je suppose que vous n’avez jamais eu de véritable relation avec ces gars. C’est le côté difficile du business, mais je suis certain que je reverrai ces gars. Je suis impatient, peu importe leur rôle et dans quelle équipe ils seront. Et je leur souhaite le meilleur. Ce sont des gars incroyables, tous les deux. Pour moi, pour nos fans, pour notre communauté, dans la façon dont ils se sont comportés. Donc oui c’est un virage difficile à prendre. » Bob Myers

Les Warriors ont dû grandement modifier leur effectif et il ne reste plus que le noyau Stephen Curry, Draymond Green et Klay Thompson, le trio originel.

« Une nouvelle ère s’ouvre pour nous. Mais c’est Ok. Nous n’avons pas été dans cette position depuis 5 ans, mais ça va être fun. Cela ne veut pas dire que ça va être simple parce que nous avons des jeunes joueurs, ils vont apprendre et grandir avec l’expérience. » Bob Myers

Pour ne rien arranger, ils vont devoir se passer de Klay Thompson pendant au moins une bonne partie de la saison et la saison régulière risque de ne pas être un long fleuve tranquille. On se demande à quel point les Warriors pourront être compétitifs et certains les voient avoir du mal à se qualifier pour les playoffs.

« L’Ouest continue de s’améliorer. Est-ce que nous pouvons rivaliser ? Oui, je pense que ce groupe a montré, tout du moins son noyau -peu importe quand Klay reviendra, avec Draymond, et Steph – qu’ils peuvent gagner. » Bob Myers

1 Comment

  1. Fabuleux ce qui est arrivé pour Iggy et Livingston! Ces mecs sont humbles et accepent les rôles qui leurs sont attribués. Je n'ai pas lu qq part comme quoi en 2014, Iggy rechignait à être sur le banc d'ailleurs, on dirait plutôt que ça l'a inspiré vu le titre de son livre: The Sixth Men: A Memoir.

    Livingston a dû faire le tour de la ligue avant d'arriver aux Warriors, beaucoup vont dire qu'il est tombé au bon endroit au bon moment, moi je pense l'inverse, les Warriors ont eu de la chance de tomber dessus.

    Dur dur mais Golden State doit passer à autre chose. Cela me fait penser un peu au Heat fin 2014 avec les départ de LeBron, Battier, Allen et Jones. La différence c'est le big three des Warriors est plus jeunes et le FO a pu mettre la main sur deux jeunes: D. Russell et WCS. Les Warriors ne sont pas finis, en tout cas leur domination restera grâvée dans nos mémoires.

Leave a Reply