Victime de body shaming, Dion Waiters confie avoir connu une période de dépression

Victime de body shaming, Dion Waiters confie avoir connu une période de dépression

Depuis son bon passage lors de la saison 2016-17, qui lui a permis de signer un joli contrat de 52 millions de dollars sur 4 ans, Dion Waiters enchaîne les galères, limité à 74 matchs sur les deux dernières saisons en raison d’une opération à la cheville gauche. La saison passée il a tourné à seulement 12 points à 41.4% 2.6 rebonds et 2.8 passes en 25.9 minutes, loin de son niveau, et dans une forme physique douteuse. Sur Instagram il confie avoir connu une période de dépression, victime notamment de body shaming, dont il est sorti et affiche fièrement son nouveau corps, très affûté.

« L’an passé, j’ai connu une des périodes les plus déprimantes et frustrantes de ma vie. Je revenais de blessure et je ne me sentais pas moi et je n’avais pas l’air d’être moi. J’ai vécu une période sombre mentalement et physiquement parce que j’ai été privé du sport que j’aime tant en raison d’une blessure qui a mis fin à ma saison. À une époque où les réseaux sociaux dirigent le monde, ils se sont moqués de moi, ont rigolé de moi, ne sachant pas ce que je traversais ou endurais chaque jour. Mais au lieu de me laisser prendre dans tout ça, je me suis : ‘tu es de Philly, tu as connu des choses bien pires dans ta vie que ça.’ Donc je me suis promis que j’allais travailler comme une bête et revenir où j’en étais avant ma blessure. Je n’ai pas encore terminé, mais je sais que quelqu’un dans le monde a probablement besoin d’entendre ce discours. Restez positifs, faites abstraction du bruit extérieur et accrochez-vous. » Waiters

View this post on Instagram

Last year when I came off 1 of the most depressing & frustrating times of my life. Coming off injury & not feeling like myself nor looking like myself I was in a dark place mentally & physically , Because the game I love so much was taken away due to season ending surgery. Now a days with this social media ran world they laughed at me made jokes etc not knowing what I was battling or going through everyday. So instead of me joining the circus I told myself you from (Philly) you’ve been through worst shit in your life than this. So I promise myself I would work my ass off & get back to where I was before the injury. I’m not done yet but I kno somebody in the world prolli needed to hear this. Stay positive block out the outside noise & grind. #Philly🧀 #stayTune

A post shared by 🔥🔥🔥🔥 (@waiters3) on

Leave a Reply