Emmanuel Mudiay compare le Jazz aux Spurs

Emmanuel Mudiay compare le Jazz aux Spurs

Star au lycée, Emmanuel Mudiay avait fait le pari de refuser SMU et Larry Brown pour se former en Chine. Cela avait fait baisser sa cote à la draft mais il était tout de même parti en 7ème position, direction Denver. Il a vécu une saison rookie galère et a très vite été poussé vers la sortie lorsque les Nuggets ont misé l’été d’après sur Jamal Murray. Transféré aux Knicks il s’y est fait sa place, a sorti quelques bonnes performances par-ci par-là, mais insuffisant pour que les New Yorkais le conservent. Ce début de carrière n’était clairement pas celui espéré pour le natif de Kinshasa.

« J’ai connu des périodes difficiles, mais cela a fait de moi qui je suis désormais. Pour moi ça a surtout été mental. J’ai essayé de me vider la tête. Parce qu’au niveau du talent, j’ai toujours eu confiance et foi en mon talent. »  Mudiay

Cependant ça a été suffisant pour que quelques équipes fassent part de leur intérêt pour le signer et il a opté pour le Jazz d’Utah, dans l’espoir d’être le backup de Mike Conley et de grandir sous l’aile de ce dernier. Critiqué pour son QI basket et ses soucis à la création, il espère se fondre dans un bien meilleur collectif que celui des Knicks.

« Utah exécute en quelque sorte comme les Spurs. Ils comme l’équipe des Spurs, mais à leur façon, donc cette année va être super. » Mudiay

On vous laisse juger des comparaisons, mais comme les Spurs de la grande époque, le Jazz construit son équipe sur la même base que les Texans, une grosse défense.

Via NY Daily News

Leave a Reply