JJ Redick : « J’étais persuadé que j’allais prendre ma retraite à Philly »

JJ Redick : « J’étais persuadé que j’allais prendre ma retraite à Philly »

Dans la vague d’annonces de signatures à l’ouverture de la free agency il y a eu celle de JJ Redick aux Pelicans. Une surprise puisqu’on le voyait rester aux Sixers ou alors rejoindre un prétendant, et peut-être se rapprocher de chez lui à Brooklyn. Dans son podcast il s’est confié :

« J’étais persuadé que j’allais prendre ma retraite à Philly. C’est ce que je pensais. C’est même une conservation que j’ai eue avec Josh Harris (le propriétaire). Mais parfois financièrement cela ne fonctionne pas. Avant même ces discussions quand j’ai entendu que New Orleans pouvait être une possibilité, j’étais vraiment excité à ce propos. Ce n’était pas genre ‘Oh, je vais prendre ce contrat’ c’était ‘Oh, je pense que c’est un fit excellent, une équipe qui monte, avec beaucoup d’excitation autour de Zion, tous ces jeunes gars qu’ils ont, ceux arrivés dans le trade, puis ceux qu’ils ont drafté ont été énormes lors de la summer league.’ Puis l’autre facteur c’était Jrue Holiday. Je lui ai parlé avant la free agency. C’est du tampering ça ? Je ne sais pas (non, ça ne l’est pas, ndlr).  Nous avons discuté au téléphone. Je lui ai dit ‘Man, tu es un de mes joueurs préférés en NBA et je le pense vraiment. C’est quelqu’un que j’admire en tant que joueur et personne depuis longtemps. Bien qu’il y avait les jeunes joueurs et l’opportunité d’avoir un rôle de mentor, un facteur capital ça a été le fait d’avoir l’opportunité de jouer avec Jrue. » Redick

Le vétéran va avoir le même rôle qu’il avait eu il y a deux ans en arrivant dans la jeune équipe des Sixers.

« C’est bizarre en effet que cela se goupille ainsi, mais je ne me suis pas dit ‘Oh, je vais reprendre le même rôle que j’avais il y a deux ans à Philly.’ Il y a beaucoup de choses qui entrent en jeu. L’argent est un facteur très important. Le fit au niveau du basket est aussi un facteur très important. Pour moi c’était ‘Est-ce que je veux déraciner ma famille ? ‘Ca a été une longue discussion avec Chelsea (sa femme). J’avais entendu depuis longtemps que Brooklyn avait une très bonne chance d’avoir Kyrie et KD, donc je savais qu’il n’y aurait pas d’argent là-bas et si Brooklyn récupérait ces gars et que les Knicks non, je ne voulais pas forcément aller aux Knicks.’ Il y avait 3 équipes pour qui j’étais prêt à quitter mon appartement de Brooklyn et je lui ai dit qu’il y avait une chance que ce soit une possibilité que je ne joue pas à New York. Nous avons eu une longue discussion, pendant plusieurs semaines à ce sujet. C’était difficile de prendre cette décision. Puis il y avait le fit au niveau du basket et bien sûr l’argent. Il faut assurer ses arrières financièrement. » Redick

2 Comments

  1. Je pensais réellement qu'il allait resté à Philly car dans bcp de ses podcasts, il répétait que c'était pratique d'être à 1h45/2h de Brooklyn. L'appartement, l'école, le business…

    Ou bien le voir signer à Brooklyn pour le Vet Min et jouer qq chose à l'Est, mais là, et il avoue à moitié que c'est pour le blé. 26,5M$ garantis sur deux ans à maintenant 35 ans. Un joli contrat.

  2. Il aurait aussi pu ne passe demander un tel montant pour ne rien faire aux Pels apart voir Ingram ne pas évoluer et Zion se blesser su à son surpoids.

    Si il aimé tant que ça Philly il aurait pu rester pour 16 18M et devenir une des figure emblématique.

    Enfin chacun voi midi a ça porte

Leave a Reply