James Harden : « Quand tu as du talent, tu as des gars avec un gros QI basket, des gars qui sont prêts à se sacrifier, ça fonctionne toujours »

James Harden : « Quand tu as du talent, tu as des gars avec un gros QI basket, des gars qui sont prêts à se sacrifier, ça fonctionne toujours »

Il y a une semaine les Houston Rockets ont fait un gros coup en échangeant Chris Paul contre Russell Westbrook. Ce dernier souhaitait quitter OKC et venir s’associer à Houston avec son ancien coéquipier James Harden. Une arrivée qui ravit le barbu alors qu’il y avait soi-disant des tensions avec CP3

« Je suis excité. C’est un nouveau chapitre et je sais qu’il est excité. Il est à Oklahoma City depuis 11 ans donc c’est un nouveau chapitre pour lui. Nous l’accueillons à bras ouverts. Cela va fonctionner. » Harden

Après les doutes sur l’association Chris Paul – James Harden, deux joueurs qui aiment avoir le ballon, désormais il y a des doutes sur la nouvelle association aux Rockets. Le MVP 2018 n’a aucun doute que cela fonctionnera et qu’il n’y aura aucun ajustement à faire.

« Aucun. Aucun. Aucun. Nous avons joué ensemble en NBA, lors des Jeux Olympiques (2012) et tout ça. Quand tu as du talent comme ça, cela se fait tout seul. Tu communiques. Tu vas sur le terrain et tu te bats sur chaque possession. Tu trouves des solutions. Durant la saison, tu trouves des solutions. C’est comme ça. Quand tu as du talent, tu as des gars avec un gros QI basket, des gars qui sont prêts à se sacrifier, ça fonctionne toujours. » Harden

Il a tout de même décidé de faire une croix sur la coupe du monde afin de se concentrer sur les Rockets et de bosser avec toute l’équipe pour faire prendre la mayonnaise. Les deux ont tout de même une histoire commune, coéquipiers à OKC, avec Team USA, mais aussi amis de longue date, depuis qu’ils sont gamins, eux qui sont originaires de Los Angeles.

« Il y a un facteur confiance. Je lui fais confiance. Il me fait confiance. Et avec le groupe que nous avons déjà et les choses que nous avons accomplies, cela devrait être une transition facile pour lui d’être incorporé, et les choses vont marcher. C’est mon gars, depuis que j’ai 10 ou 11 ans. Évidemment nous avons été coéquipiers pendant 3 ans. Désormais nous sommes à des stades différents de notre carrière. Je suis excité d’avoir cette opportunité. J’entends beaucoup de choses négatives : tu ne peux pas, il ne peut pas, ils ne peuvent pas. Mais nous trouverons. Je suis excité par cette opportunité. Je sais que le reste de l’organisation aussi. C’est l’heure. » Harden

Via Houston Chronicle

Leave a Reply