Jalen Brunson : « J’ai toujours dû mériter le respect de quelqu’un »

Jalen Brunson : « J’ai toujours dû mériter le respect de quelqu’un »

Le meneur de 22 ans drafté à la 33ème place en 2018, Jalen Brunson, sort d’une bonne saison avec Dallas. En 73 matchs dont 38 comme starter il a compilé 21,8 minutes de moyenne pour 9,3 points à 46,7% au shoot, 3,2 passes décisives et 2,3 rebonds, ce qui fait de lui un joueur de la All-Rookie Second Team. L’ancien pensionnaire de Villanova savait ce qu’il fallait faire pour exister dans cette ligue :

« Je savais ce que je devais faire : me battre et gagner une place et continuer à me battre pour gagner des minutes. Je savais que ce ne serait pas la fin non plus. Je vais garder cette mentalité tout au long de ma carrière. J’ai toujours dû mériter le respect de quelqu’un. La plupart des gens pensent, à cause de mon père (Rick Brunson, ancien joueur NBA) que tout m’a été donné, mais ce n’est pas vraiment le cas. Les gens ont douté de moi, ont dit que je n’étais pas assez bon ou assez grand ou assez fort. Chaque fois, je leur ai prouvé le contraire. J’ai plutôt bien joué. J’adore où je suis. Je sais qu’il y a tellement de choses que je peux améliorer. C’était une excellente première saison. Je sais que je peux mieux jouer. Je suis heureux de ma première saison , je ne savais pas quand ni combien de temps j’allais jouer chaque match mais je me suis bien débrouillé. » Brunson

Il est également chanceux d’avoir eu la légende Dirk Nowitzki, à côté de qui il a pu apprendre et rigoler. Il a également pu se challenger aux côtés du plus talentueux de sa génération Luka Doncic :

« C’était fascinant de voir Dirk gérer sa dernière saison. Être son coéquipier était très spécial. Il est hilarant. Il peut faire des blagues toute la journée. Et le meilleur à ce sujet c’est qu’on pouvait aussi lui faire des blagues. Luka (Doncic) te montre tout le talent qu’il a. Il ne fera que s’améliorer. » Brunson

Au final, Dallas semble être un bon endroit pour progresser. Jalen Brunson essaiera d’obtenir le plus de temps de jeu possible la saison prochaine malgré la concurrence du nouvel arrivant Delon Wright. La stabilité de Brunson sera une pression en moins puisque pour rappel, il a paraphé l’année dernière un contrat sur quatre saisons dont trois garanties et une team option. Avec le talent et la fougue qu’ils ont, Dallas peut espérer accrocher les playoffs cette saison.

Via Chicago Tribune

Leave a Reply