Kemba Walker réagit aux déclas serbes : « Un peu de trash talk ça ne me dérange pas »

Kemba Walker réagit aux déclas serbes : « Un peu de trash talk ça ne me dérange pas »

Lors des deux dernières grandes compétitions internationales, c’est-à-dire les JO 2016 et la coupe du monde 2014, la finale a à chaque fois opposé la Serbie et les Etats-Unis avec bien sûr le même vainqueur. Mais les Serbes, qui voient sans doute avec un grand sourire aux lèvres les très nombreux forfaits côté américains, et au vu du tableau (si la Serbie et les Etats-Unis gagnent tous leurs matchs ils se joueront en finale), se montrent très confiants dans la presse ces derniers jours. Miroslav Raduljica, Nemanja Bjelica, et surtout Sasha Djordjevic, y sont allés de leur décla

« Laissons-les jouer leur basket et nous jouerons le nôtre, et si nous nous rencontrons, que Dieu leur vienne en aide » Djordjevic

« J’ai entendu dire que si nous remportions tous nos matchs, nous jouerions les États-Unis pour la médaille d’or, mais s’ils perdent avant ? Il faut jouer et croire en l’équipe. » Bjelica

Gregg Popovich et Kemba Walker ont réagi

« Je m’en fous. Honnêtement nous allons prendre les matchs l’un après l’autre. Au bout du compte nous devons tous les deux arriver jusqu’à un certain stade de la compétition pour nous affronter. Si ce match se présente, alors nous verrons ce qui se passera. Mais ce n’est pas un souci.  » Kemba

« Je n’y prête pas vraiment attention. Ça fait trop longtemps que je fais ça. Mais c’est un sacré coach, un gros compétiteur. Il a été un héros en Europe en tant que joueur, il était fantastique. Ils ont une super équipe, ça ne fait pas de doute. L’effectif est profond, talentueux, ils vont bosser extrêmement dur. Et ils veulent gagner. Comme nous et toutes les autres équipes dans le tournoi. Les gens vont parler, mais généralement c’est quelque chose auquel je ne réponds pas. » Pop

Via ESPN

Leave a Reply