Prépa coupe du monde : la France sort une excellente seconde mi-temps sous l’impulsion de Nando De Colo pour s’imposer de nouveau

Prépa coupe du monde : la France sort une excellente seconde mi-temps sous l’impulsion de Nando De Colo pour s’imposer de nouveau

Nouvelle victoire pour l’équipe de France dans cette préparation, cette fois face au Brésil sur le score de 86-72. Comme hier on a vu une équipe de France à deux visages, pas au niveau en première mi-temps et excellente en seconde. L’impression est bien meilleure qu’hier où il n’y avait eu qu’un bon quart.

Cette seconde mi-temps (48-29) est tout de même très encourageante, avec une défense bien en place, agressive, ce qui a permis de gagner des ballons. En attaque, il y a eu bien sûr des pointes en transition, mais aussi une bonne circulation en attaque avec un excellent Nando De Colo à la baguette. Nando est l’homme du match avec 10 points à 3/6 à 3-pts et 10 passes. Vincent Poirier a justement bénéficié des caviars de ce dernier et signe 16 points à 7/8, 7 rebonds et 4 passes en 17 minutes. Rudy Gobert ajoute 14 points et 9 rebonds et Evan Fournier 13 points à 5/14

Andrew Albicy a lancé les bleus avec un panier et une offrande pour Rudy Gobert, mais le Brésil n’a pas mis bien longtemps a enclenché la seconde avec une avalanche de shoots à 3-pts pour un 9-2 qui est même devenu un 17-8 avec 4 tirs à 3-pts. Les bleus ont eu le plus grand mal à trouver de bonnes positions en attaque et le jeu s’est résumé à des actions individuelles d’Evan Fournier. En difficulté également en défense, les bleus ont pris jusqu’à 11 points de retard pour un score de 23-14 après 10 minutes, avec un 4/8 derrière l’arc pour le Brésil et 0/6 pour les locaux.

Le début du second quart a été bien meilleur avec beaucoup plus d’agressivité en défense, ce qui a permis de récupérer des ballons. Axel Toupane a inscrit 5 points de suite, imité ensuite par Louis Labeyrie pour un 10-2, qui a permis à la France de passer devant. Mais tout à coup ça a de nouveau été le trou noir pour les hommes de Vincent Collet, qui ont baissé en intensité, dépassés en défense et on subi en attaque. Résultat, sous l’impulsion de Leandro Barbosa, le Brésil a passé un terrible 15-3 dont un 9-0 pour mener 40-29. Frank Ntilikina a mis fin à cette série et il y a eu un réveil des bleus des deux côtés. Avec 4 points de suite de Rudy Gobert, de bonnes séquences offensives pour finir mi-temps et dernier 3-pts d’Axel Toupane, la France a limité la casse : 43-38.

Les bleus ont fait une excellente entame de seconde mi-temps, solides en défense avec de grosses actions individuelles, des contres, des interceptions, résultat : aucun point encaissé en 5 minutes. En attaque même s’il y a eu un peu de déchet dans le sillage d’Evan Fournier, Rudy Gobert et surtout deux tirs à 3-pts la France a passé un 10-0 : 51-43. En feu, Amath M’Baye a même réussi une séquence à 4-pts pour donner aux bleus 13 points d’avance, 61-48. Louis Labeyrie a commis une erreur bête sur la dernière possession, offrant 3 lancers au Brésil. Finalement la France a remporté le 3ème quart 25-13 pour mener 63-56.

Plutôt à la création en début de rencontre, Nando De Colo a planté deux 3-pts coup sur coup, puis a donné trois magnifiques caviars à Vincent Poirier : +14, 74-60. Le Brésil s’est accroché avec 2 tirs à 3-pts de suite, un rebond offensif sur lancer-franc, et un panier de plus pour recoller à 78-72 à 2’30 du buzzer. Rudy Gobert a stoppé la série sur un rebond offensif, le panier et la faute. Puis Nando a plié l’affaire avec un nouveau shoot derrière l’arc avant de délivrer un caviar à Evan : 86-72.

1 Comment

  1. Toupane sera en Chine c'est sûr
    bye TLC

Leave a Reply