Team USA se nourrit des sceptiques; Harrison Barnes : « On entend ce qui se dit »

Team USA se nourrit des sceptiques; Harrison Barnes : « On entend ce qui se dit »

Entre les forfaits qu’on ne compte plus et un scrimmage peu rassurant contre une Select Team composée de joueurs de G-League, Team USA a dominé l’Espagne 90-81 au Honda Center d’Anaheim. De quoi rassurer un peu ceux qui s’inquiètent du niveau qui sera proposé par l’équipe de Gregg Popovich en Chine pour la Coupe du monde.

« On entend ce qui se dit. L’important ce sont les 14 gars que nous avons ici et nous allons aller en Australie en nous concentrant sur nous, sur notre progression, en continuant à se rapprocher les uns des autres sur et en dehors du terrain, ensuite on verra. Plus que tout on est motivé par le fait de continuer à ramener l’or comme les équipes qui nous ont précédés et qui ont remporté la Coupe du monde et les Jeux olympiques à de multiples reprises. C’est ce à quoi nous aspirons. » Harrison Barnes via ESPN

Mercredi, l’équipe avait fait les gros titres après sa défaite de 19 points contre la Select Team, composée de joueurs de G-League, à l’entraînement.

« Ça nous donne confiance. Nous sommes un groupe nouveau, ce qu’on a fait contre la Select Team a été documenté donc gagner ce soir contre une équipe reconnue, qui a une chance de gagner le tournoi, c’est une bonne chose. » Harrison Barnes

via ESPN

Leave a Reply