Bruno Caboclo impatient d’en découdre avec Giannis Antetokounmpo

Bruno Caboclo impatient d’en découdre avec Giannis Antetokounmpo

Drafté en 20ème position de la draft 2014 par les Toronto Raptors, Bruno Caboclo était inconnu lors de la draft et les Canadiens avaient fait un gros pari sur lui, dans l’espoir qu’il suive les pas de Giannis Antetokounmpo, drafté un an plus tôt. Pari raté puisque le Brésilien n’a pas du tout suivi la même trajectoire, même s’il montre des progrès intéressants depuis deux saisons. Il sort d’une belle fin de saison régulière avec les Grizzlies, où il a tourné à 8.3 points à 42.7% dont 36.9% à 3-pts, 4.7 rebonds et 1.5 passe en 23.5 minutes. Et on va le voir à l’oeuvre avec le Brésil lors de la coupe du monde et on aura notamment un duel avec Giannis Antetokounmpo dès le premier tour.

« Évidemment c’est un des meilleurs joueurs du monde et il a été élu MVP NBA la saison passée, mais je le traite comme n’importe quel autre joueur. Pouvoir jouer contre lui sera un gros défi pour moi, mais je suis impatient de relever le défi. » Caboclo

Du côté de Lyon Caboclo a été dans la phase d’adaptation à l’équipe nationale et il a été plutôt bon avec 9.3 points à 56% et 5.3 rebonds en 22 minutes. Et son coach Aleksandar Petrovic attend de lui qu’il joue un rôle important dans l’équipe.

« Il a déjà montré sa volonté et il est totalement intégré à l’équipe. Lors des 6 derniers mois, il a joué un rôle (aux Grizzlies) que nous avons besoin qu’il joue en équipe nationale. Il peut écarter le jeu, attaque le cercle, il peut shooter, mais encore plus important, il peut faire énormément de choses défensivement. C’est un joueur complet, cependant il faut être patient et essayer de l’intégrer à notre système offensif. » Aleksandar Petrovic

Dans un groupe ouvert avec la Nouvelle-Zélande et le Monténégro (qu’ils ont battu à Lyon), le Brésil a toutes ses chances de passer au second tour, même s’il sera compliqué de faire tomber la Grèce.

« Je ne pense pas que le match contre la Grèce soit impossible à gagner. » Aleksandar Petrovic

Il faudra un immense Bruno Caboclo pour ça, mais aussi un grand match des vétérans Leandro Barbosa, Anderson Varejao, ou encore l’intérieur Cristiano Felicio.

 

Via FIBA

Leave a Reply