Les dessous de l’arrivée de Dwight Howard aux Lakers

Les dessous de l’arrivée de Dwight Howard aux Lakers

Dwight Howard a trouvé un accord de buyout (il a accepté de laisser sur la table 2.6 des 5.6 millions de dollars que prévoyait son contrat signé avec les Wizards selon Woj) avec les Grizzlies et va s’engager avec les Lakers au minimum. Il pourra gagner 2.6 millions de dollars à Los Angeles, si toutefois il fait toujours partie de l’équipe après une deadline début janvier.

Shams Charania (The Athletic) a fait sa petite enquête sur les dessous de cette signature et a apporté quelques détails supplémentaires dans un article publié après l’annonce de l’accord. On y apprend d’abord que Rob Pelinka (GM des Lakers) et Charles Briscoe, l’agent de Dwight Howard, ont justement – le hasard fait bien les choses – discuté d’Howard une semaine avant la blessure de DeMarcus Cousins, pour savoir comment le pivot allait. Cousins s’est ensuite blessé et après que les Lakers et Briscoe aient reçu l’autorisation d’aller plus loin de la part des Grizzlies, puis Howard et Jason Kidd (assistant de Frank Vogel, head coach), proches depuis des aventures communes avec Team USA en 2007 et 2008 se sont rencontrés. Ils ont discuté de tout et de rien mais surtout de la possibilité pour Howard de signer à Los Angeles.

Les Lakers ont ensuite organisé des workouts, celui d’Howard était prévu pour jeudi mais ce dernier a fait le voyage d’Atlanta dès mercredi. Dans l’après-midi, il s’est rendu à El Segundo, où se trouve le centre d’entraînement de l’équipe. Les Lakers auraient été surpris de le voir si tôt (il a effectué un workout perso). De nombreux « décideurs » de l’équipe étaient présents et ils en auraient profité pour discuter avec Howard. Jeudi pour son workout officiel, il a fait bonne impression et l’équipe l’a trouvé très « fit ». Selon Woj, Howard, aurait perdu un peu plus de 10kg depuis la saison dernière et prouvé que son dos allait bien. Au cours de la même journée, Anthony Davis, Rajon Rondo et JaVale McGee ont passé du temps avec lui dans la salle d’entraînement. Ils voulaient savoir s’ils pouvaient oui ou non lui faire confiance (Howard jouit d’une mauvaise réputation au sein des vestiaires NBA) et si son état d’esprit était le bon.

Là encore Howard aurait convaincu – LeBron James inclus -, en expliquant à chacun qu’il avait évolué sur et en dehors du terrain, qu’il n’avait pas été le coéquipier qu’il aurait dû être dans ses trois dernières équipes et qu’il n’avait pas pris le jeu assez au sérieux jusque-là. À lui désormais (il sera en compétition avec McGee pour la place de titulaire au poste 5) de prouver que les Lakers ont eu raison de lui accorder une nouvelle chance.

Leave a Reply