Prépa coupe du monde : un coup d’accélérateur suffit pour l’équipe de France

Prépa coupe du monde : un coup d’accélérateur suffit pour l’équipe de France

 

Pour son premier match de préparation en Chine, l’équipe de France s’impose logiquement mais sans forcer face à un adversaire faible : La Nouvelle-Zélande. Ils s’imposent 95-81 mais hormis un excellent 3ème quart, remporté 32-13, la prestation des hommes de Vincent Collet n’a pas été bien brillante. Demain il faudra montrer mieux face à l’Italie.

Si Nando De Colo a ouvert le score à 3-pts, les bleus ont manqué d’adresse lors des premières minutes. Suffisant toutefois pour faire la course en tête sous l’impulsion de Rudy Gobert et Frank Ntilikina, 12-6. Les bleus ont trouvé des solutions en attaque, avec en plus une grosse activité de Rudy Gobert et l’écart est passé à 8 points sur un shoot à 3-pts d’Alex Toupane. Mais à l’entrée de la second unit, les bleus se sont effondrés. Ils ont multiplié les ballons perdus, dont 4 de suite, et les Néo-Zélandais ont commencé à mettre devant et même passé un 8-0 en une vingtaine de secondes pour finalement égaliser à 19-19 après 10 minutes.

Ca a été au tour de la Nouvelles-Zélande de perdre des ballons en début de second quart, ce qui a permis un 4-0 de la France, mais les Tall Blacks ont pris feu de loin avec 4 réussites pour prendre les commandes 33-29. Nando De Colo, à la baguette, a permis à la France d’égaliser, mais les bleus ont continué de laisser trop de liberté de loin à leurs adversaires et ces derniers ont fait le break en enchaînant les banderilles, 42-34. Les bleus ont réagi avec notamment deux interceptions de suite pour des contre-attaques qui ont permis un 8-1 pour finir la mi-temps derrière d’un petit point, 42-43.

La France a enclenché la seconde dès le début de la seconde mi-temps avec des 3-pts de Nico Batum et Nando De Colo pour un 11-0 qui a fait passer le score à 53-43. Bien moins en réussite à l’extérieur, les Néo-Zélandais ont subi à l’intérieur et Rudy Gobert a donné 11 points d’avance 57-46. Le ballon a bien circulé dans ce quart et les bleus ont trouvé beaucoup de solutions, notamment avec un bon passage de Paul Lacombe. Les Tall Blacks ont tenté de s’accrocher, mais les bleus ont réalisé une énorme fin de quart. Elie Okobo a planté un 3-pts au buzzer de la possession, puis Axel TOupane a ajouté un nouveau 3-pts et sur la remise en jeu Okobo a intercepté pour scorer juste avant le buzzer. Résultat un 11-2 pour conclure le quart avec un avantage 74-56. Quart remporté 32-13 !

La France a très mal entamé le dernier quart avec un relâchement clair, résultat un 9-0 des Tall Blacks pour revenir à 74-65. Louis Labeyrie a mis fin à cette série sur un dunk et les bleus ont tranquillement géré cette fin de rencontre en conservant une dizaine de points d’avance. Frank Ntilikina, agressif, bien terminé pour plier le match.

(pas de feuille de match disponible pour le moment)

Leave a Reply