Donovan Mitchell : « Tout le monde en fait toute une histoire »

Donovan Mitchell : « Tout le monde en fait toute une histoire »

Pour la première fois depuis 13 ans et après 78 victoires de suite avec une équipe de NBAers, les Américains se sont inclinés en match amical face aux Boomers. Avec tous les forfaits dans l’équipe, elle semble plus vulnérable que jamais et les meilleures nations pensent avoir enfin une vraie chance, et l’Australie a ouvert la voie. Mais pas d’inquiétude chez les US, cette défaite ne fait pas vaciller leur confiance.

« Pas du tout. Je pense que tout le monde en fait toute une histoire, mais ce n’est pas notre cas. Pour nous l’important c’est que nous avons pris conscience que c’était une grosse bataille. C’est un peu différent du basket NBA. C’est quelque chose à laquelle nous sommes en train de nous habituer. Puis ces joueurs jouent ensemble depuis qu’ils sont bien plus jeunes. Nous nous n’avons que trois ou quatre semaines d’expérience commune. Donc il faut se mettre à leur niveau d’alchimie et mettre la même intensité aussi vite que possible. » Donovan Mitchell

Mais c’est clairement un avertissement.

« C’est un peu une leçon d’humilité. Être Team USA ne veut pas dire que vous allez remporter tous les matchs. Les équipes cherchent à nous battre et nous en avons conscience désormais. Nous devons répondre présent chaque soir. On ne peut pas se relâcher lors du moindre match. » Myles Turner

Il y a encore une semaine et un match amical demain face au Canada pour bosser l’alchimie et s’adapter aux règles FIBA.

« Au bout du compte ça reste du basket. C’est un peu différemment, mais les systèmes sont les mêmes. L’objectif est le même. Nous devons juste trouver des moyens de progresser. » Mitchell

Via USAB

Leave a Reply