Coupe du monde : En mode muraille, la France met une nouvelle fessée

Coupe du monde : En mode muraille, la France met une nouvelle fessée

Mission accomplie pour l’équipe de France ! Vainqueur de ses deux précédents matchs, elle devait terminer le travail face à la République dominicaine et elle a été très sérieuse, se mettant rapidement à l’abri. Ils l’emportent 90-56. Les bleus terminent donc en tête du groupe avant d’affronter la Lituanie et l’Australie au second tour. Un succès face à la Lituanie leur assurait un billet en quart.

Partez à New York pour voir deux matchs NBA à partir de 999€

Les bleus ont fait parler leur défense en limitant leur adversaire à 28%. Nando De Colo est le meilleur scoreur avec 15 points à 5/9 alors que Rudy Gobert ajoute 13 points à 5/5 et 8 rebonds, Mathias Lessort 11 points et Evan Fournier 10 points et 3 interceptions.

L’équipe de France a fait une entame de match parfaite avec une très grosse défense pour intercepter de nombreux ballons et de l’autre côté du terrain, Frank Ntilikina à 3-pts et le duo Evan Fournier – Rudy Gobert sur pick & roll ont permis un 10-0. Il a fallu pas moins de 4’30 pour que la République dominicaine inscrive son premier panier. Les bleus auraient pu prendre une avance bien plus importante sans des ballons perdus bêtement. La défense est restée bien en place, mais la fin de quart trop brouillonne offensivement, 18-8 après 10 minutes.

Andrew Albicy et Nando De Colo a 3-pts, puis Vincent Poirier et Mathias Lessort dominants à l’intérieur, ont permis à la France de s’envoler avec un 13-4 : 31-12. Face à une équipe dominicaine toujours en grande difficulté pour scorer, les bleus ont pris plus de 20 points d’avance sur 2 tirs à 3-pts coup sur coup d’Axel Toupane. A la pause les bleus déroulaient 43-21 avec un adversaire à 22% !

Nico Batum a planté un 3-pts pour démarrer le dernier quart, mais les blancs ont enfin eu un peu de réussite et ont réduit l’écart à 20 unités. Ils ont été vite calmés par les banderilles de loin de Batum et Amath M’Baye : 55-29. Puis il y a eu une petite altercation suite à un écran appuyé de Rudy Gobert, qui a coupé un peu le rythme aux bleus, qui ont laissé leur adversaire revenir à 19 points. Mais les bleus ont mis un petit coup d’accélérateur pour finir le quart avec notamment un dernier panier d’Evan Fournier.

Avec un 12-3 pour démarrer le dernier acte les hommes de Vincent Collet ont pu tranquillement dérouler jusqu’au buzzer.

Leave a Reply