Les US s’inclinent sans broncher; Kemba Walker : « Gros respect à l’équipe de France »

Les US s’inclinent sans broncher; Kemba Walker : « Gros respect à l’équipe de France »

C’est à Dongguan que les Américains ont vu leur série de 58 victoires (13 ans d’invincibilité) en compétition internationale et avec des joueurs NBA prendre fin contre l’équipe de France en quart de finale de la Coupe du monde hier. Pour la première fois depuis 2002, Team USA va repartir sans médaille autour du cou d’une Coupe du monde, alors que l’équipe avait l’occasion de devenir la première de l’histoire à remporter la compétition trois fois d’affilée.

« Il faut saluer l’équipe française. Ils ont extrêmement bien joué. On a eu de bons moments mais sur les 40 minutes, ce n’était pas suffisant pour jouer le match qu’on voulait jouer défensivement. On n’était pas aussi connectés qu’on l’a été tout au long du tournoi de ce côté là. » Harrison Barnes

« On a été dans la réaction toute la soirée. Ils ont tout de suite été les agresseurs. On a réussi à faire un peu basculer le momentum dans le 3ème quart mais dès qu’on l’a fait ils ont répondu tout de suite. Au final on doit juste leur tirer notre chapeau. Ils ont mieux joué que nous. Ils méritaient de gagner, nous non, mais c’est dur. » Joe Harris

« C’est dur bien sûr. Mais gros respect à l’équipe de France. Ils ont bien joué et sont allés chercher une grosse victoire. » Kemba Walker

Dans ce match Donovan Mitchell a marqué 29 points, mais aucun dans le dernier quart-temps. Marcus Smart a signé 11 points, Kemba Walker 10. En face, Evan Fournier a terminé meilleur marqueur des Bleus – qui ont bouclé le match sur un 22-5 – avec 22 points.

« Mes 29 points je m’en fiche complètement, je vois surtout les moments où je suis passé à côté des gars ouverts. Je retiens surtout ce que j’ai mal fait. C’est le cas pour tout le monde. Que ce soit 29, 9 ou 0 point, on a perdu. » Donovan Mitchell

« On a beaucoup appris. Pour beaucoup d’entre nous, c’était notre premier tournoi FIBA, donc on a tout donné. Je suis fier de chacun de mes coéquipiers. On a un autre match demain (ce jeudi) donc ce n’est pas terminé. Il faut qu’on vienne et qu’on soit compétitifs. » Marcus Smart

Juste devant Rudy Gobert et ses 21 points (dont un 9/10 aux lancers-francs) et 16 rebonds et Nando De Colo et ses 18 points.

« Ce n’était pas autant leur taille que notre exécution. On était vraiment stagnants en attaque et ils nous ont fait mal en défense. Ils nous ont bougé, on ne l’a pas fait de l’autre côté et on l’a payé. » Marcus Smart

Menés 45-39 à la pause, les hommes de Gregg Popovich ont réussi à revenir d’un déficit de 10 points dans le 3ème quart-temps avec 14 points de Mitchell dans la période. L’équipe était devant 66-63 à l’entame des 10 dernières minutes. Meilleur marqueur de l’équipe américaine mais en difficulté à cause de ses fautes hier, Kemba Walker a marqué son premier panier à 8’11 de la fin, pour le +7, 72-65. Un layup de Khris Middleton a ensuite maintenu l’écart à 7’39, avant le 3-points égalisateur de Frank Ntilikina à 4’35. Layup de Fournier dans la foulée, tomar de Gobert et nouveau shoot de Ntilikina : 82-76 France à 2’05. Team USA ne s’en remettra pas.

« On savait que ça allait être un match difficile. On n’a simplement pas fait ce qui devait être fait. On n’est pas passés loin. La France a simplement été meilleure que nous ce soir. C’est pour ça qu’on a perdu. » Jaylen Brown

Pour couronner le tout, Team USA a terminé son match sur un 4/11 aux lancers-francs après l’avoir démarré sur un 10/10.

« Ça fait mal de rater ces lancers. Je voulais vraiment les mettre pour mes coéquipiers. Mais parfois c’est comme ça, le ballon ne rentre pas. Je ne peux plus rien y faire maintenant. » Kemba Walker

via USAB

Le bel hommage de Gregg Popovich à Vincent Collet et aux bleus : « C’est la meilleure équipe de France que j’ai vue de ma vie »

Leave a Reply