Team USA : Gregg Popovich met les choses au point

Team USA : Gregg Popovich met les choses au point

Les critiques continuent de pleuvoir sur Team USA, qui n’a pas réussi à faire mieux que septième à cette Coupe du Monde après sa victoire face à la Pologne. Gregg Popovich avait déjà défendu les Américains, ainsi que l’équipe de France en expliquant que peu importe quels joueurs n’étaient pas venus, c’était bien ceux qui étaient présents en Chine qui importaient. Il a à nouveau fait des commentaires dans ce sens aujourd’hui.

« Certains veulent critiquer, mais il n’y a pas de place pour ça. Ils veulent aussi jouer au jeu de la honte, comme si nous étions honteux de ne pas avoir récupérer la médaille d’or. C’est une attitude ridicule, c’est immature et arrogant. Ca montre que ceux qui pensent ça ne respectent pas les autres équipes dans le monde ni les joueurs, qui ont fait de leur mieux. Ils se sont donnés à fond, ils nous ont permis de les coacher. Il faut donner du crédit pour ce qui a été accompli, mais il n’y a pas de place pour le jeu de la honte et des critiques. C’est ridicule. Il y a des équipes et des coachs incroyables partout dans le monde donc ce résultat n’est pas une surprise. Les meilleures équipes sont allées en finales. Ce n’est pas gravé dans le marbre que les USA sont supposés décrocher la médaille d’or à chaque compétition. Même les équipes qui ont gagné par le passé ont failli perdre contre plusieurs équipes. Ça n’a jamais été simple, ce n’est plus l’époque de la Dream Team et gagner ce titre va donc être encore plus satisfaisant que par le passé parce que les équipes adverses se sont beaucoup améliorées. Je ne sais pas quelle satisfaction tiraient les joueurs de battre tout le monde de 30 points par le passé, je ne vois pas quelle joie il y avait. De mon côté, j’en ai ressentie à chaque match. Dans celui contre la France, nous étions devant de sept points à cinq minutes de la fin et ils ont mieux joué sur la fin de match. »  Gregg Popovich.

Malgré cette contre-performance, les USA ont réussi à se qualifier pour les Jeux Olympiques, où ils devraient aligner une équipe d’un autre calibre. Mais Pop ne veut pas en entendre parler pour le moment.

« Ce n’est pas le moment d’y penser. C’est dans dix mois. » Gregg Popovich.

Via ESPN.

Voyage : Deux affiches NBA de rêve à Boston !

Leave a Reply