Avec Nico Batum en détonateur et Andrew Albicy clutch, la France réalise un énorme comeback pour décrocher la médaille de bronze !

Avec Nico Batum en détonateur et Andrew Albicy clutch, la France réalise un énorme comeback pour décrocher la médaille de bronze !

On a tremblé pendant 25 minutes mais la France décroche la médaille de bronze au terme de 15 dernières minutes énormes ! Menée de 15 points en début de seconde mi-temps, sous l’impulsion de Nico Batum, bien aidé par Nando De Colo, Vincent Poirier, la France a fait un gros run en fin de 3ème et a ensuite fait la différence en dernier quart grâce à Nando et un Andrew Albicy énorme ! Ce dernier a planté 3 gros tirs à 3-pts pour assommer l’Australie. Les bleus l’emportent 67-59.

L’Australie a bien entamé le match avec les 5 premiers points, dont un tir à 3-pts de Patty Mills. Evan Fournier et Frank Ntilikina ont mis les premiers points français, mais c’est l’Australie qui a fait la course en tête avec un Matthew Dellavedova qui a multiplié les mauvais gestes pour pousser les Français à la faute et a obtenu une faute technique de Rudy Gobert. Résultat sous l’impulsion de Mills et avec un 3-pts d’Aron Baynes, les Boomers se sont bien installés aux commandes, 13-6 puis 16-8. Les bleus ont connu un premier quart galère offensivement avec beaucoup de ballons perdus et une grande maladresse (29%). Heureusement l’Australie a elle aussi été maladroite et le panier à 3-pts à la dernière seconde de Nando De Colo a fait du bien : 16-11.

Sur un panier de Vincent Poirier et un gros dunk de Louis Labeyrie, la France est revenue à 19-15, mais avec un Evan Fournier ultra maladroit, ratant ses layups, les bleus ont eu toutes les peines du monde à scorer. L’Australie a repris de l’air, 26-18, mais sans pouvoir s’envoler malgré des bleus muets. Le tir à 3-pts d’Evan Fournier a fait du bien, mais il n’a pas vraiment lancé de run. Les bleus sont restés coincés à 21 points, soit seulement 10 dans le second quart et à la pause ils comptaient 9 points de retard (30-21), un moindre mal avec 25% aux tirs, 23% à 2-pts et 9 ballons perdus.

L’entame de seconde mi-temps n’a pas été bonne avec des erreurs défensives qui ont notamment donné deux paniers avec la faut et permis aux Boomers de s’envoler 38-23. Heureusement Nico Batum a alimenté la marque, et un gros tir à 3-pts d’Evan Fournier a fait du bien, mais l’Australie était en maitrise 42-28. Puis le match a tourné sur une faute antisportive. Evan Fournier n’a mis qu’un lancer, mais derrière Nico Batum a rentré un 3-pts et ce dernier est rentré en mode Batman ! Il a réalisé un passage incroyable des deux côtés du terrain avec notamment 4 possessions de suite défensivement où il a contré, intercepté et provoqué 2 passages en force ! Les bleus ont retrouvé du mouvement en attaque et sous l’impulsion de Nando, Nico et Poirier, ils ont passé un 14-2 pour revenir à seulement 2 points. Finalement l’Australie a viré en tête 46-42.

Nando De Colo a réalisé une entame de quart énorme avec 2 tirs à 3-pts et deux lancers pour un 8-0, qui a permis à la France de passer devant pour la première fois, 50-46. Mais l’Australie, plus maladroite et bien plus gênée en attaque, a tout de même profité de quelques possessions françaises difficiles en attaque qui ont stoppé le momentum et ils en ont profité pour passer un 6-0 et reprendre la tête à 6 minutes du buzzer.

Le 3-pts d’Andrew Albicy a fait du bien pour remettre brièvement la France en tête, mais l’Australie a continué de répondre, notamment grâce à Patty Mills, 54-53 Australie à 4’20 du buzzer. Andrew Albicy a planté un gros tir à 3-pts qui a redonné à la France 2 points d’avance et Rudy Gobert a porté l’avance à 4 unités avec 2 minutes à jouer. L’Australie, fatiguée, a commis un retour en zone et donné l’occasion à la France de faire un mini-break, et c’est Andrew Albicy qui a plié le match sur un 3-pts !!

Leave a Reply