Justise Winslow : « Je veux être le meneur de jeu de cette équipe »

Justise Winslow : « Je veux être le meneur de jeu de cette équipe »

Du haut de ses 2,01m, Justise Winslow a déjà expérimenté le poste 1 la saison passée en raison de l’absence – entre mi-décembre et mi-février – de Goran Dragic, opéré du genou droit. Durant cette période, il a tourné à 13.1 points à 43.3% aux tirs (36% à 3-points), 5.6 rebonds, 4.6 passes et 1.1 interception par rencontre en 31 matchs disputés. Depuis, il a fait un choix.

« Je suis impatient de jouer meneur cette saison. On verra comment ça fonctionne, mais c’est ce que je veux faire, jouer meneur et être le meneur de jeu de cette équipe.

[…] Tout le monde se fait une idée du rôle qu’il veut avoir, et pour la plupart ça ne correspond pas à ce qu’ils ont. Tout le monde veut toujours avoir un rôle plus important, peu importe l’équipe. Il faut comprendre que chaque joueur veut le ballon à la fin du match, chaque joueur veut que le ballon passe par lui dans ces moments. On est construits comme ça en tant que basketteurs. Tu n’as pas forcément tort de penser comme ça. C’est comme ça que j’aborde la saison. Je veux jouer meneur. Je pense que je vais jouer meneur. Moi et Goran avons joué ensemble l’année dernière, donc je suis sûr que nous arriverons à trouver des solutions. » Justise Winslow

Au total Winslow a signé des moyennes de 12.6 points, 5.4 rebonds et 4.3 passes par match en 2018-19 en battant au passage son record en carrière au niveau de l’adresse avec un 43.3% aux tirs (37.5% à 3-points) en 66 matchs. En avril, Erik Spoelstra avait décrit celui qui peut jouer 1, 2 ou 3 comme un « all-around player » plutôt qu’un « point guard ». Mais qu’il soit titulaire ou non, Winslow a clairement fait savoir qu’en 2019-20, il voulait être utilisé au poste 1 uniquement.

« Je pense simplement que par rapport à ce que notre équipe recherche vis-à-vis de ce poste, c’est-à-dire quelqu’un qui sait communiquer, qui est vocal, qui sait placer les gars, je corresponds. Mon playmaking et ma capacité à prendre soin du ballon a beaucoup progressé aussi. L’important c’est juste de gagner, donc c’est mon approche des choses. » Justise Winslow

Prolongé pour 3 ans et 39 millions de dollars l’année dernière, Winslow sera payé 13 millions pour 2019-20. À l’intersaison Miami a signé Jimmy Butler mais 10 de ses joueurs du roster 2018-19 seront de retour pour 2019-20. Déjà cité dans les rumeurs de transfert, on ne sait pas comment va réagir Dragic à la situation, sachant qu’il a été le meneur titulaire de l’équipe ces 5 dernières années. À 33 ans, le Slovène a démarré 268 des 282 matchs de saison qu’il a joué avec le Heat. Les 14 matchs où cela n’a pas été le cas remontent à la saison dernière lorsque Spoelstra a fait démarrer Winslow devant lui.

via Miami Herald

Voyage : Deux affiches NBA de rêve à Boston !

Leave a Reply