La FFBB en a marre de l’anonymat médiatique du basket

La FFBB en a marre de l’anonymat médiatique du basket

L’équipe de France est rentrée en France aujourd’hui avec une médaille de bronze autour du cou au terme d’un parcours qui est restée dans l’anonymat en France jusqu’à la victoire face à Team USA et la défaite face à l’Argentine, et y est retombé aussi vite. Second sport qui compte le plus de licenciés en France, le basket jouit d’une très mauvaise exposition, notamment sur les chaînes publiques et gratuites. Le président de la fédération Jean-Pierre Siutat, mais aussi le sélectionneur Vincent Collet ont regretté cette sous-exposition.

« J’aimerais passer deux coups de gueule. On regrette que les chaînes publiques ne s’intéressent pas à nous davantage»Je me bats depuis un bon bout de temps pour qu’on puisse descendre le niveau de l’ouverture vers les chaînes publiques, c’est-à-dire à partir des quarts de finale pour les grandes compétitions. Aujourd’hui, on n’a pas été suivi. On y a été avec le hand, avec d’autres. On n’a pas été suivi sur le sujet. On est les premiers à regretter que les chaînes publiques ne s’intéressent pas à nous davantage, et que le décret TSF (qui oblige la diffusion sur des chaînes publiques des grandes compétitions internationales des principaux sports) ne soit pas modifié. On aurait quand même mérité d’être vu sur une chaîne publique lors du quart de finale contre les Américains. Ça aurait eu encore plus de gueule.» Siutat

« Je ne vais pas rentrer dans ce débat, mais le basket derrière le foot, est le deuxième sport universel. La coupe du monde de rugby qui commence dans quelques jours, ça ne concerne que peu de monde (20 nations). Nous, le basket, ça se joue partout. Rien qu’en Chine, il y a 300 millions de pratiquants. » Vincent Collet

Le président de la FFBB a aussi regretté qu’aucune personne du gouvernement ne se soit déplacée alors qu’Emmanuel Macron sera par exemple au Japon pour la coupe du monde de rugby et était en Russie pour la coupe du monde de foot.

«On a été reçus par Xi Jinping (le président chinois, ndlr), beaucoup de chefs d’État se sont déplacés, mais la Fédération internationale nous a demandé pourquoi la France n’était pas représentée au niveau du gouvernement. Là aussi on méritait notre éclairage. » Siutat

La FFBB y a peut-être aussi sa part de responsabilité.

Via Sport24

Leave a Reply