Kevin Knox : « Les gars trash talkent à l’entraînement, c’est une équipe totalement différente sur le terrain »

Kevin Knox : « Les gars trash talkent à l’entraînement, c’est une équipe totalement différente sur le terrain »

Un sentiment est ressorti des récents scrimmages volontaires organisés récemment par les Knicks et leurs nouvelles recrues (7 signatures estivales) pour Kevin Knox : tout le monde a faim. Tellement faim que David Fizdale aurait expliqué au groupe – comme l’année dernière au moment du training camp – qu’aucun titulaire n’était pour le moment déterminé.

« Les entraînements ont été très compétitifs jusque-là. Tous les gars ont faim et ont hâte de démarrer, ça se voit. Beaucoup ont été impressionnants, on voit que beaucoup ont travaillé sur leur jeu tout l’été. J’ai observé beaucoup de ces gars jouer à la télé l’année dernière, ils ont tous progressé. Je suis impatient qu’on commence le training camp tous ensemble. » Kevin Knox

Knox, qui voit cette équipe comme étant « totalement différente » de l’année dernière (pire bilan de l’histoire de la franchise égalé avec 17 victoires pour 65 défaites) sera principalement en compétition avec Marcus Morris au poste 3. Julius Randle et Mitchell Robinson sont eux attendus au poste 4 et 5.

« Maintenant on a des gars qui viennent et qui jouent dur, qui trash talkent. Nous sommes une famille, on se sourit entre nous après, mais sur le terrain, c’est une équipe totalement différente de l’année dernière. On joue avec beaucoup de ténacité et ça va se reporter sur notre saison. Il y a un gros esprit de compétition, c’est ce que nous voulons. » Kevin Knox

Knox sort d’une première saison professionnelle à 12.8 points à 37% aux tirs et 4.5 rebonds par match en 75 rencontres.

« Je suis très excité. Ça va être super pour nous. Personne n’a de place garantie dans le cinq de départ, ni de garantie de minutes. Fiz nous l’a bien dit. Tout le monde va devoir aller chercher ses minutes et sa place. » Kevin Knox

Cet été, l’ancien de Kentucky âgé de tout juste 20 ans s’est renforcé physiquement pour faire face plus facilement aux coups.

« Je savais que j’allais devoir travailler ma force pour driver vers le cercle. Je me suis renforcé en haut comme en bas, je pense que ça va vraiment m’aider pour ma deuxième année. J’ai maintenant la force d’encaisser le contact et d’aller au bout. » Kevin Knox

via New York Post

Voyage : Deux affiches NBA de rêve à Boston !

Leave a Reply