J.J. Redick : « Tous les anciens de Lob City sont d’accord sur un point, nous avons bien merdé »

J.J. Redick : « Tous les anciens de Lob City sont d’accord sur un point, nous avons bien merdé »

Pendant de longues années, les Clippers version Lob City avec Chris Paul, Blake Griffin, DeAndre Jordan, JJ Redick et Jamal Crawford, le tout coaché par Doc Rivers, ont fait partie des favoris pour remporter le titre. Sauf que cette équipe n’a jamais pu passer le cap qui les aurait amenés plus loin que les demi-finales de conférence. Aujourd’hui, les membres de Lob City sont dispatchés aux quatre coins de la NBA et de temps en temps, certains d’entre eux évoquent leurs regrets. Cette fois, c’est Redick qui s’y colle et essaie d’expliquer ce qui n’allait pas dans cette équipe.

« J’y ai beaucoup pensé, sur ce que j’aurais fait différemment, individuellement et pour aider l’équipe. J’ai parlé avec Doc Rivers l’année dernière de ça aussi quand on a joué l’un contre l’autre, je crois que c’était le jour de l’an. Ça a permis de clarifier certaines choses. J’ai aussi pu parler avec Chris Paul, qui a été invité à mon podcast. On a échangé pendant presque une heure et demie, en off. J’ai aussi pu parler avec DeAndre Jordan et Jamal Crawford. Certaines choses ont aussi été dites en public, mais on se disait tous qu’on avait bien merdé. On avait nos chances de gagner un titre et il y avait des petites fractures dans l’équipe que nous n’avons pas réparées comme on aurait dû. Parfois, je regarde en arrière et je me dis : « Comment cette équipe n’a pas remporté de titre ? » On ne réalise pas toujours la chance d’avoir ce qu’on a quand on l’a, c’est la nature humaine. On dit bien que l’herbe est toujours plus verte chez le voisin. Nous n’avons pas fait du très bon boulot quand il s’agissait de ne pas s’emmerder les uns les autres. » JJ Redick.

Redick a passé la saison dernière avec les Sixers, et il a signé cet été avec les Pelicans où son tir à trois points va être extrêmement important pour ouvrir des espaces à Zion Williamson.

Via The Lowe Post

Voyage : Deux affiches NBA de rêve à Boston !

Leave a Reply