La saison de l’explosion pour Jonathan Isaac ?

La saison de l’explosion pour Jonathan Isaac ?

Drafté en sixième position en 2017, Jonathan Isaac a vécu une première saison très compliquée, notamment à cause de blessures. Il n’a pu participer qu’à 27 matchs et n’a presque pas pesé, avec des moyennes de 5,4 points à 38% aux tirs et 3,7 rebonds. Le début de sa saison sophomore n’a pas été beaucoup mieux, mais il a réussi à progresser jusqu’à devenir très gênant en défense, mais aussi bien meilleur en attaque, au point de s’imposer comme un cadre de l’équipe et de terminer la saison avec 9,6 points et 5,5 rebonds de moyenne. Une belle progression mine de rien, et son coach Steve Clifford est persuadé que grâce au boulot que le jeune ailier a abattu tout au long de l’été, il continuera à s’améliorer.

« Jonathan Isaac a réussi un été incroyable. Il est à la salle de musculation tout le temps, et quand il n’y est pas il est sur le terrain. Son expérience avec Team USA a été très positive et Jeff Van Gundy a été impressionné par son niveau. La façon dont il s’entraine ainsi que sa polyvalence sont très bonnes et il est dans de bonnes conditions pour faire une très bonne saison. Il a l’air en forme physiquement et a travaillé très dur avec les assistants-coachs sur son adresse, la distance à laquelle il peut tirer, sa mécanique, son jeu en iso, au poste, sa création de tir… L’année dernière il a beaucoup progressé tout au long de la saison. C’est une des raisons principales pour laquelle notre équipe s’est autant améliorée. Je pense que les gens vont voir qu’il a beaucoup travaillé et ça va payer. » Steve Clifford.

Isaac a apparemment particulièrement bossé sur son tir à trois points, lui qui tourne a un assez faiblard 32,7% en carrière.

« Vous allez voir qu’il a beaucoup progressé sur la distance à laquelle il peut dégainer. Il tire beaucoup mieux de manière générale, je pense, surtout qu’il est plus à l’aise à trois points. S’il continue de progresser dans ce domaine, et je pense vraiment qu’il sera bien meilleur que l’année dernière, ça va ouvrir beaucoup de possibilités pour lui et ses coéquipiers parce que les adversaires vont monter sur lui en étant plus déterminés. Il a un premier pas très rapide d’un autre côté, et je pense que le jeu va s’ouvrir pour lui. » Steve Clifford.

Avec sa défense acharnée et sa mobilité, il est déjà bien complémentaire avec le pivot Nikola Vucevic, prolongé cet été. Si en plus il peut dégainer à trois points avec un gros pourcentage, cette association va être très difficile à gérer pour les adversaires du Magic.

Via The Athletic et NBA.com.

Voyage : Deux affiches NBA de rêve à Boston !

 

 

Leave a Reply