David Stern : « La FIBA a fait une erreur »

David Stern : « La FIBA a fait une erreur »

Pour cette édition de la Coupe du Monde, les dirigeants de la FIBA ont fait deux gros changements. Le premier ? La fin des tournois de qualification l’été au profit de fenêtres de qualifications dont les matchs sont espacés tout au long de l’année. Problème, une énorme partie de ces rencontres ont lieu pendant la saison NBA, ce qui empêche les joueurs évoluant aux États-Unis de participer, voire même ceux d’Euroleague. Cela force les nations à constituer deux équipes. Une première, avec des joueurs moins prestigieux, chargée de qualifier l’équipe nationale aux grands événements et une seconde, qui participe à ces grands événements.

Quant au second changement, il s’agit du report de la Coupe du Monde, qui devait avoir lieu en 2018 initialement, en 2019, pour ne pas être écrasée par celle de football.

« Ils veulent que cette Coupe du Monde soit l’événement le plus important à l’échelle mondiale, la rivale de la Coupe au foot. » Jerry Colangelo, le directeur de Team USA.

Selon de nombreux acteurs du basketball américain, ces changements sont en fait de grosses erreurs.

« La FIBA a fait une erreur en changeant l’année de la Coupe du Monde. Le résultat, c’est que vous demandez aux joueurs de jouer la Coupe du Monde, puis la saison et ensuite d’enchaîner avec les Jeux Olympiques. Je pense que ça a poussé de nombreux joueurs à choisir entre les JO ou la Coupe du Monde. » David Stern, ancien commissioner de la NBA.

Ces joueurs qui ne sont pas venus sont surtout américains, et les deux Français Evan Fournier et Rudy Gobert, qui évoluent en NBA, ont des avis différents. D’un côté, le pivot comprend.

« Je souhaite que les meilleurs joueurs viennent, mais ça n’arrivera jamais. Ils pensent à eux avant tout et c’est compréhensible, la NBA est un business, on doit s’occuper de nos familles. » Rudy Gobert.

Et le pivot est d’ailleurs à fond derrière la version 2019 de Team USA, critiquée aux États-Unis pour ne pas avoir rapporté la médaille d’or.

« Je n’aime pas les critiques qu’ils reçoivent. Ils ont sacrifié deux mois loin de leur famille pour défendre leur pays et c’est pour cette raison qu’ils sont critiqués. Je vois les commentaires sur le fait qu’ils sont les pires joueurs de Team USA de l’histoire et ça me frustre. Ils ont perdu, mais nous sommes bons. Ils ont joué une bonne équipe. » Rudy Gobert.

De l’autre côté, Evan Fournier estime que les meilleurs joueurs américains devraient être présents.

« Ils ne savent pas à quel point ça peut être bénéfique pour leur carrière. » Evan Fournier.

L’engouement pour la coupe du monde est encore loin de celui des JO et on peut espérer l’été prochain que les superstars américaines seront au rendez-vous.

« Les temps ont changé, et nous devons tous nous ajuster. Mais je suis confiant dans le fait que nous alignerons une très bonne équipe l’été prochain. » Jerry Colangelo

Via NY Times

Leave a Reply