Tampering : De nouvelles mesures approuvées; Les franchises pourraient risquer gros

Tampering : De nouvelles mesures approuvées; Les franchises pourraient risquer gros

C’est à l’unanimité que lors du Board of Governors, les propriétaires de la ligue ont voté les nouvelles règles pour lutter contre le tampering (contacts et négociations illégales avec les joueurs d’autres équipes). En plus de la hausse des amendes, qui pourront désormais monter jusqu’à 10 millions de dollars, les équipes prises la main dans le sac pourraient perdre des choix de draft et voir leurs dirigeants suspendus en cas de manquement aux règles. Ce n’est pas vraiment nouveau mais la ligue sera bien moins laxiste et n’hésitera à être très très sévère.

De plus, les équipes devront conserver les communications avec les agents pendant un an, et des équipes devraient être soumises à un audit au hasard et les communications passées au peigne fin.

Avant la réunion il y avait quelques inquiétudes concernant la capacité de la ligue à saisir des appareils de communication, notamment privés (même si la ligue pouvait théoriquement déjà le faire et l’a déjà fait en 2013 concernant la signature d’Andrei Kirilenko aux Nets), mais Adam Silver a expliqué qu’il n’était pas intéressé par toutes les communications qui n’ont aucun lien avec la ligue, à moins qu’un souci requière qu’ils soient passés au crible en cas de suspicion.

Quant à ces audits faits au hasard chaque année et qui concerneront 5 équipes, les détails sont encore à fixer.

 

Leave a Reply