Klay Thomspon : « Ce qu’a dit Donald Trump m’a mis en colère »

Klay Thomspon : « Ce qu’a dit Donald Trump m’a mis en colère »

Donald Trump a encore fait parler de lui récemment, en faisait des commentaires sur les Bahamas, touchés par l’ouragan Dorian.

« Certains des habitants des Bahamas sont des personnes vraiment méchantes, il y en a qui font partie de gangs et d’autres sont des dealers de drogues. » Donald Trump.

Beaucoup ont trouvé ces propos déplacés, alors que les habitants sont en train de panser leur plaie. Klay Thompson, l’arrière des Warriors et fils de Mychal Thompson, ancien joueur NBA né aux Bahamas, en fait partie.

« Je n’ai pas apprécié les mots qu’il a utilisés pour parler des Bahamiens. Ils sont membres de gangs ? Des criminels ? Je connais des Bahamiens depuis le début de ma vie et oui, il y a des criminels là-bas. Mais c’est le cas partout dans le monde. Quand vous perdez tout, votre maison, les personnes que vous aimez, qu’il y a des milliers de morts et que vous généralisez tout un pays, ce n’est pas bien. Le timing est vraiment mauvais et il ne fallait pas dire ça. Ça m’a vraiment mis en colère. » Klay Thompson.

Mychal Thompson est d’ailleurs également monté au créneau.

« Il a tort par rapport aux gangs. Il y a des gens là-bas qui sont des gens bien, qui travaillent dur. Il a tort avec cette déclaration. Je ne pense pas que les autres Américains aient des préjugés sur les Bahamiens, nous n’avons pas de problèmes de gangs ici. Certains sont dans le besoin et la pauvreté, mais, pour la plupart, les Bahamiens sont des gens géniaux et ils s’aident dans les moments de besoin. C’est ce qu’ils font en ce moment. » Mychal Thompson.

La famille Thompson a pour projet de lever des fonds pour aider les habitants des Bahamas à s’en sortir. Ils prévoient notamment d’envoyer de la nourriture et du matériel médical. Selon Mychal Thompson au moins un million de dollars devraient ainsi être débloqués.

« C’est compliqué de se mettre à leur place. Si je peux en faire parler, fournir de l’argent, de la nourriture et du matériel aux Bahamiens, c’est le moins que je puisse faire. Je suis honoré d’être dans cette position. » Klay Thompson.

Via USA Today.

Voyage : Deux affiches NBA de rêve à Boston !

Leave a Reply