Ben Simmons : « Cet été, je suis retombé amoureux du jeu; J’avais perdu ce côté plaisir »

Ben Simmons : « Cet été, je suis retombé amoureux du jeu; J’avais perdu ce côté plaisir »

On l’a vu sur pas mal de vidéos de pick-up games cet été, Ben Simmons a expliqué que cet été 2019 avait été très important pour lui, et qu’il avait même retrouvé un amour du jeu qui l’avait un peu quitté la saison passée.

« J’ai l’impression que cet été, je suis retombé amoureux du jeu. Je suis en quelque sorte retourné à qui j’étais, j’ai repris du plaisir en jouant. La saison dernière j’ai eu l’impression d’avoir perdu ce côté plaisir, mais cet été a été très important pour moi. Je suis retombé amoureux du travail, j’étais à la salle tous les jours et ça a payé donc je suis impatient de démarrer la saison. » Ben Simmons

Premier choix de la draft en 2016, Simmons a démarré sa carrière un an plus tard en raison d’une fracture du pied et reste aujourd’hui sur deux éliminations au deuxième tour des playoffs avec les Sixers. Rookie de l’année 2018 et All-Star en 2019, il tournait à 16.9 points, 8.8 rebonds et 7.7 passes la saison dernière et a prolongé pour 5 ans et 170 millions de dollars en juillet.

« J’adore Philadelphie, je n’aimerais être nulle part ailleurs. Je pense que c’est l’endroit parfait pour moi. » Ben Simmons

Avec lui, le bilan des Sixers est de 101 victoires pour 58 défaites. Sur ces matchs, il a signé 22 triple-doubles (3ème meilleur bilan de la ligue sur ces deux dernières saisons) et 80 double-doubles. Là où le bât blesse pour l’Australien, c’est au niveau du tir : il est pour le moment à 0/18 à 3-points (playoffs inclus), ce qui le rend plus prévisible et donc plus facile à défendre.

« Je suis prêt à être qui je suis en tant que joueur, à continuer à me développer, à travailler. C’est un processus, ça prend du temps. Les gens veulent toujours voir les résultats tout de suite, mais ce n’est pas comme ça que ça fonctionne. » Ben Simmons

« Il a investi plus de temps que jamais cet été. La confiance avec laquelle il a joué quand il est revenu à Philadelphie et qu’il a joué ces dernières semaines m’a marqué. Il voulait nous montrer (il fait le geste du jump shot) à nous, à ses coéquipiers, à lui-même que le temps qu’il avait investi avait payé. Je pense qu’il va à nouveau faire une superbe saison, on parle d’un All-Star de 23 ans. Je vais l’encourager à prendre les tirs, il a travaillé pour progresser là-dessus et il retrouve cette confiance, cette envie de shooter, c’est sur cette envie que je vais juger les choses. » Brett Brown

Cible de beaucoup de critiques suite à sa décision de finalement déclarer forfait pour la Coupe du monde, Simmons a vu cela comme une occasion de plus d’apprendre à mieux gérer les jugements à son égard.

« Parfois on écoute trop les autres, ce qui ne devrait jamais être le cas à moins qu’ils te fassent des retours positifs ou qu’ils essaient de t’aider à progresser, parce qu’il y a beaucoup de négativité partout. Une fois que tu bloques tout ça c’est assez énorme parce tu ne calcules plus, tu te sens libre. Tu te fiches de rater un tir parce que ça arrive à tout le monde. Je suis revenu à ça, simplement jouer, faire ce que j’aime à haut niveau. » Ben Simmons

Durant l’offseason, les Sixers ont perdu Jimmy Butler et J.J. Redick, mais récupéré Al Horford et Josh Richardson, tout en conservant Tobias Harris pour jouer aux côtés de Simmons et Joel Embiid.

[Voyage NBA] Mega Pack Trip Double à New York : 7 jours et 3 matchs dont Warriors et Clippers !

Leave a Reply