Kevon Looney : « Beaucoup de gars voulaient attendre de connaître la décision de Kawhi Leonard, pas moi »

Kevon Looney : « Beaucoup de gars voulaient attendre de connaître la décision de Kawhi Leonard, pas moi »

Victime d’une fracture du cartilage costal durant les dernières Finales NBA, Kevon Looney a eu besoin de presque deux mois après la défaite des Warriors pour complètement se remettre. Autorisé à reprendre le 5 contre 5 il y a de cela seulement 2 semaines, il s’apprête à endosser un tout nouveau rôle à San Francisco, comme Steve Kerr l’avait expliqué en juillet.

Pourtant en début de free agency, son retour était loin d’être acté avec l’arrivée via un sign-and-trade de D’Angelo Russell synonyme d’activation du hard cap pour l’équipe (dépassement de la limite fixée du salary cap et de la luxury tax).

« Après tout ça, le trade de D’Angelo Russell et celui d’Andre (Iguodala), tu te dis bon, est-ce qu’ils ont encore suffisamment d’argent pour me donner quoi que ce soit ? Donc j’étais un peu nerveux. Ensuite je les ai rencontrés, ils m’ont fait une première offre puis ils m’ont dit qu’ils pourraient faire des changements et qu’ils avaient besoin d’une réponse rapide. Une journée est passée et j’ai commencé à voir ce qui se passait, pas mal de gars signaient. Donc je me suis dit bon, je veux être ici, donc allons-y. » Kevon Looney

Le pivot qui tournait à 6.3 points et 5.2 rebonds de moyenne en 18.4 minutes la saison passée a d’ailleurs discuté avec plusieurs équipes, dont les Houston Rockets.

« J’ai rencontré plusieurs équipes (à Los Angeles). Il y a eu des appels. Le chiffre qui revenait était toujours le même. Je regardais les gars à mon poste, qui faisaient les mêmes choses que moi, et c’était à peu près le même chiffre pour tout le monde.

5 millions de dollars par an, l’équivalent de la room exception.

« Oui, donc je ne voulais plus attendre et prendre le moindre risque. Beaucoup de gars voulaient attendre de connaître la décision de Kawhi Leonard, pas moi. Je sais que les Warriors aiment aller vite. Ils faisaient beaucoup de changements au sein de l’équipe, je savais que le contrat ne serait pas énorme et c’est là que je voulais être. Donc j’ai fait en sorte que ça se fasse. » Kevon Looney

En le re-signant pour 3 ans et 15 millions de dollars (4.6 millions la première saison, 5 millions la seconde, 5.4 la troisième, sous forme de player option), les Warriors ont fait une petite affaire.

« J’ai pris un peu moins que ce que j’aurais pu avoir oui. Mais rien de fou. J’ai préféré prendre un peu moins et être dans une bonne équipe. En même temps je pouvais entendre mes vétérans me dire : ‘Prends chaque dollar possible, mais du moment que tu peux rester ici, reste. Il n’y a aucune équipe comme celle-là’. Donc j’ai pris ça en considération. Nouvelle salle. Nouvelle équipe. Une vraie opportunité pour moi. Je me sens bien avec Steve (Kerr). Il m’a dit quel serait mon rôle, je lui fais confiance. L’opportunité était tout simplement trop belle. » Kevon Looney

Au poste 5 cette saison, Looney sera accompagné de Willie Cauley-Stein, dont la signature a été annoncée comme lui le 2 juillet.

« Etre titulaire n’a pas d’importance pour moi. Ça l’est pas mal pour les fans, mais dans cette équipe, on a toujours été plusieurs à contribuer au poste 5. Il y a eu des moments où j’étais dans le cinq mai où je ne jouais pas le 4ème quart-temps et des moments où je sortais du banc, mais où je finissais le match. Je veux juste un gros temps de jeu et être sur le terrain dans les moments les plus importants. J’ai travaillé pour ça, j’ai travaillé mes lancers pour ne pas avoir à être remplacé dans ces moments-là. » Kevon Looney

via The Athletic

[Voyage NBA] Mega Pack Trip Double à New York : 7 jours et 3 matchs dont Warriors et Clippers !

Leave a Reply