Marc Lasry sur Malcolm Brogdon : « Nous pensions que nous pouvions mieux dépenser ces dollars ailleurs »

Marc Lasry sur Malcolm Brogdon : « Nous pensions que nous pouvions mieux dépenser ces dollars ailleurs »

Par le passé les Milwaukee Bucks ont annoncé être prêts à payer la luxury tax s’il le fallait, mais cet été au moment de re-signer un de leurs cadres, Malcolm Brogdon, free agent avec restriction, ils ont décidé de ne pas s’aligner sur l’offre faite par les Pacers, soit 85 millions de dollars sur 4 ans. Marc Lasry, copropriétaire de la franchise, a expliqué ce choix, qui semblait motiv par la volonté de ne pas payer la luxury tax.

« Notre position est toujours la même. Je ne pense pas que nous avons un problème avec le fait de payer la luxury tax. Je pense que nous savons que nous allons la payer. Nous allons être au-dessus de la limite dans deux ans. La question n’est pas là. La question c’est : ‘est-ce que re-signer Malcolm est impératif ?’ Je pense que re-signer Malcolm était un luxe et nous voyions Malcolm comme un joueur phénoménal. Il est excellent, mais pour ce montant, nous pensions que nous pouvions mieux dépenser ces dollars ailleurs. Nous verrons si nous avons eu raison. Ce qui est super en NBA, c’est qu’à chaque décision que nous prenons, le lendemain quelqu’un dit ‘Ils se sont totalement trompés’ ou alors quelqu’un dit ‘C’est la meilleure chose que vous ayez faite.’ Donc nous verrons. Notre GM a regardé la situation et s’est dit ‘Ecoutez, nous savons que nous allons payer la luxury tax. Mais est-ce que c’est le meilleur moyen de dépenser ces dollars ?’ J’espère que nous avons pris la bonne décision. Évidemment Malcolm est une personne de première classe et il a été phénoménal pour nous. Il a remporté le titre de rookie de l’année, donc évidemment nous aurions préféré qu’il reste ici. » Marc Lasry

Via The Athletic

Leave a Reply