Adam Silver : « Yao Ming est très en colère »

Adam Silver : « Yao Ming est très en colère »

Le 5 octobre, Daryl Morey a posté un tweet défendant Hong Kong et ses manifestants. Depuis, l’affaire a pris des proportions assez hallucinantes, entre boycott de matchs, suspension des diffusions et partenariats annulés. La NBA a publié un communiqué mais n’a pas convaincu le public. Adam Silver, le commissaire de la ligue de basket américaine s’est donc exprimé plus longuement dans une conférence de presse pour exprimer sa volonté de défendre la liberté d’expression de Daryl Morey. Mais alors que le commissaire tente de régler les soucis avec ses partenaires, on apprend que le torchon brûle aussi entre la NBA et son plus célèbre ambassadeur en Chine et ancien joueur de Houston : Yao Ming, accessoirement président de la CBA, qui a mis fin à son partenariat avec les Rockets.

« Notre bureau a pris contact directement avec Yao Ming. Comme j’ai dit, nous sommes de bons amis depuis qu’il a rejoint la NBA. Il est très en colère. Je pense que la liberté d’expression, ça veut dire laisser Daryl Morey exposer son point de vue, mais aussi  d’appliquer la même politique pour Joe Tsai (le propriétaire des Nets ndlr) ou Yao Ming par exemple. Le tweet de Daryl parlait d’un sujet très important en Chine et je crois que Yao est très contrarié. Je ne suis pas certain qu’il soit d’accord avec la manière dont on gère nos affaires en ce moment et, encore une fois, j’accepte le fait que nous ayons des différences d’opinions. Ça fait partie de nos valeurs, comme la tolérance, celle pour l’approche choisie par les autres sociétés, les différents points de vue et la capacité d’écoute. Je ne viens pas là, que ce soit en tant que commissaire de la NBA ou citoyen américain, pour expliquer aux autres comment ils devraient gérer leur pays. Au final, je suis Américain et des valeurs sont profondément ancrées dans l’ADN de la NBA. Parmi elles, il y a la liberté d’expression pour nos employés. J’espère que Yao Ming et moi on pourra trouver un terrain d’entente. Mais il est à fleur de peau en ce moment, et je le comprends. » Adam Silver.

Via ASAP Sports.

Voyages NBA : vous voulez partir à New York, Los Angeles ou Boston ? Il reste encore des places !

Leave a Reply