Brad Stevens : « Cela se voit vraiment que l’expérience avec Team USA a été bénéfique pour Jayson Tatum »

Brad Stevens : « Cela se voit vraiment que l’expérience avec Team USA a été bénéfique pour Jayson Tatum »

Jayson Tatum a réussi une très belle saison rookie, et sa saison sophomore a été le théâtre d’une progression statistique, même si elle n’a pas été à la hauteur des attentes. Pour son troisième exercice, l’ailier s’attend à passer un palier.

« Oui, je l’espère. C’est ma troisième année, j’ai le sentiment que tout le monde est plus confiant, relaxé et mature année après année. Je ne veux pas régresser. » Jayson Tatum.

Le joueur de 21 ans grandit donc, physiquement, mais aussi mentalement. Et ça, Danny Ainge, le General Manager de Boston, et Brad Stevens, le coach, s’en sont aussi rendu compte.

« Je ne vais pas dire que c’est très différent, mais il y a des différences. » Brad Stevens.

« J’ai vu de grands progrès chez lui. » Danny Ainge.

Malgré ses 15,7 points, 6 rebonds et 2,1 passes décisives, certains ont vu une régression dans la dernière saison de Tatum. Régression que ne veut donc surtout pas connaître l’ailier. Mais pour Danny Ainge, ce n’est pas si grave et cela va même l’aider à progresser.

« Je pense que tout ça sert à apprendre. Toutes ses expériences, sa première saison remplie de succès, sa bonne deuxième saison, l’expérience avec Team USA, son été passé à travailler, tous les hauts et les bas qui ont été traversés, ces trois choses font partie de son développement. » Danny Ainge.

Et au final, l’ailier est d’accord avec lui puisque même avec l’élimination décevante des États-Unis en quart de finale contre la France et sa blessure à la cheville qui l’a privé des dernières rencontres, Tatum a tiré beaucoup de choses positives de son voyage en Chine. Notamment au niveau de la confiance.

« Jouer avec Team USA cet été a beaucoup joué pour ça. Travailler très tôt dans l’été, être dans une compétition très relevée… On se donnait à fond tous les jours à l’entraînement, et nous étions parmi les meilleurs jeunes joueurs de la ligue. C’était vraiment cool. » Jayson Tatum.

« Je pensais que l’expérience avec Team USA serait bénéfique aux gars qui iraient. Mais ça se voit vraiment avec lui. Il a une confiance en lui différente dans les bonnes choses. Je crois qu’il a travaillé vraiment dur, il a fait des efforts pour prendre les bons tirs et ne pas être moins agressif. Il l’est toujours. En plus, il a défendu et a été très actif. Il a vraiment progressé. » Brad Stevens.

Des progrès que l’on a pu admirer lors du premier match de pré-saison contre Charlotte. L’ailier a cumulé 20 points et mené les Celtics à la victoire. Mais surtout, on l’a vu aller vers le panier à de nombreuses reprises, alors qu’il se serait contenté de prendre un tir de loin il y a quelques mois.

« Je pense que Jayson est devenu plus humble est respectueux du fait que c’est très dur d’être fort. Il veut être bon, il continue à travailler très dur, mais je sens qu’il est plus humble et qu’il a une meilleure approche du jeu. » Danny Ainge.

Tatum tourne en carrière à 15,7 points, 6 rebonds et 2,1 passes décisives par match.

Via Mass Live.

Voyages NBA : vous voulez partir à New York, Los Angeles ou Boston ? Il reste encore des places !

Leave a Reply