Mario Hezonja : « Ils m’ont donné les clés du camion »

Mario Hezonja : « Ils m’ont donné les clés du camion »

Depuis sa draft en cinquième position par le Magic en 2015 Mario Hezonja a été plus que décevant. L’ailier ne s’est jamais imposé et à part son contre sur LeBron James avec les Knicks la saison dernière ou son poster sur Giannis Antetokounmpo, il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent au niveau des highlights.

Sans surprise, les équipes ne se sont pas jetées sur lui cet été quand il s’est retrouvé free agent et il s’est engagé avec les Portland Trail Blazers, pour deux ans au minimum (soit un peu moins de 2 millions de dollars). Son rôle ? Point forward qui crée du jeu dans la second unit aux côtés d’Anthony Tolliver, Kent Bazemore ou encore Skal Labissière. Et pour le premier match de pré-saison face aux Nuggets, cette mission a été plutôt bien remplie par le Croate de 24 ans. Au moins en première mi-temps.

« Pendant la première mi-temps, avec ce groupe quand Hezonja était sur le terrain et poussait la balle en contre-attaque, il y avait un rythme de jeu, on allait vite. Je pense qu’on a perdu un peu de ça en deuxième mi-temps. Il est bon en transition pour augmenter le rythme. » Terry Stotts, le coach des Blazers.

Ses coéquipiers aussi ont été séduits par sa rencontre, et Damian Lillard l’a comparé à un ancien Blazer.

« C’est un playmaker. C’est un luxe d’avoir un autre gars qui est un très bon playmaker, qui aura un peu le même rôle qu’Evan Turner, mais en jouant plus vite. Il joue vraiment vite, il se projette à toute vitesse et de nombreuses fois, quand la défense côté faible est un peu endormie, il envoie une passe à travers les défenseurs. Il voit le jeu, donc je pense que ça sera très bien pour moi et CJ McCollum. » Damian Lillard.

« J’ai trouvé que Mario a été très bon, il pousse la balle en transition depuis début septembre. Il a montré une grosse vision du jeu, il est grand et est capable de finir près du panier. On a vu tout ça, et on va voir si vous, vous aurez la chance de le voir aussi et de vraiment comprendre ce qu’il peut apporter à cette équipe. » CJ McCollum.

À 24 ans, il serait temps pour le Croate d’enfin montrer le potentiel qu’on lui prête depuis des années. En tout cas, il est persuadé d’être tombé dans la bonne équipe pour ça.

« C’est la première fois qu’on me dit de continuer même quand je fais une erreur. Ils m’ont donné les clés du camion. En première mi-temps, nous avons très bien exécuté. L’alchimie est très bonne depuis que je suis ici. » Mario Hezonja.

Hezonja a terminé la rencontre de pré-saison avec 12 points, 6 rebonds et 2 passes décisives. Il tourne en carrière à 7,3 points (42% aux tirs), 3 rebonds et 1,3 passe par match.

Via NBC Sports.

Voyages NBA : vous voulez partir à New York, Los Angeles ou Boston ? Il reste encore des places !

Leave a Reply