Chris Paul : « C’est ce qui va faire de Shai Gilgeous-Alexander un bon joueur pour un long moment »

Chris Paul : « C’est ce qui va faire de Shai Gilgeous-Alexander un bon joueur pour un long moment »

Récupéré par le Thunder dans le trade qui a envoyé Paul George aux Clippers, Shai Gilgeous-Alexander est un jeune avec un gros potentiel. Grand, bon des deux côtés du terrain, doté de qualités athlétiques honnêtes et surtout jamais satisfait, il a tout ce qu’il faut pour réussir. Après la piquette infligée par le Thunder au New Zealand Breakers de RJ Hampton, le meneur n’était pas content de sa performance.

« J’ai fait un mauvais début de match. J’ai été négligent et brouillon. » Shai Gilgeous-Alexander.

Pour se rattraper après son 1/5 aux tirs pour commencer la rencontre, Gilgeous-Alexander a marqué 12 points dans le seul troisième quart-temps. Et tous ces pions ont été marqués soit de la ligne des lancer franc soit dans la peinture, pour le grand plaisir de ses coéquipiers qui l’incitent à être plus agressif.

Au total, le joueur de 21 ans a marqué 18 points. Il a aussi dû gérer l’attaque vu que Chris Paul n’est presque pas rentré en jeu après la mi-temps.

« Je pense que j’ai essayé de jouer un peu plus avec notre attaque, et j’ai laissé le jeu venir à moi. » Shai Gilgeous-Alexander.

Le meneur a en tout cas déjà séduit ses nouveaux coéquipiers, alors qu’il n’a même pas joué un match de saison régulière avec eux.

« Il est très vicieux et harmonieux quand il joue, c’est la manière parfaite de la décrire. Il est très doux, fin et se glisse dans tous les trous que laissent les défenseurs. » Adbel Nader.

Mais évidemment, il a encore des progrès à faire, notamment dans la gestion du jeu.

« Je veux qu’il maintienne son niveau d’agressivité à l’intérieur de notre système. Il doit trouver des moyens d’inclure tout le monde en même temps. Il a fait un bien meilleur boulot contre Dallas, qu’il y ait un autre meneur à côté de lui ou non. » Billy Donovan, le coach du Thunder.

En plus de sa taille et de sa capacité à finir dans la peinture, Gilgeous-Alexander peut aussi shooter à trois points (37% à trois points pour sa saison rookie)

« Shai peut vraiment tirer de loin et cette capacité associée à son talent pour déstabiliser les défenses va le rendre beaucoup plus dangereux. Ce qui est bien avec lui, c’est que s’il loupe quelques tirs, il ne va pas se dégonfler et prendre le suivant. C’est pour ça qu’il va être un bon joueur pour un long moment. » Chris Paul.

Gilgeous-Alexander a terminé sa saison rookie avec 10,8 points, 2,8 rebonds et 3,3 passes décisives par match.

Via Oklahoman.

Leave a Reply