Une année de plus validée par le Jazz pour Donovan Mitchell et Tony Bradley

Une année de plus validée par le Jazz pour Donovan Mitchell et Tony Bradley

C’est sans surprise aucune que le Jazz a annoncé officiellement dans un communiqué avoir validé sa team option pour l’année de contrat 2020-21 (5.1 millions de dollars) de Donovan Mitchell. En seulement deux saisons, l’arrière de 23 ans sélectionné en 13ème position de la draft 2017 s’est affirmé comme le leader d’Utah avec Rudy Gobert (et désormais Mike Conley).

L’ancien de Louisville, vainqueur du Dunk Contest 2018 et membre de Team USA cet été durant la Coupe du monde sort d’une saison à 23.8 points, 4.1 rebonds, 4.2 passes et 1.4 interception par match en 33.7 minutes par match et 77 rencontres disputées. Le salaire de Mitchell pour la saison 2019-20 est de 3.6 millions de dollars, soit le 7ème plus élevé de l’équipe. Mike Conley est premier avec 32.5 millions et Rudy Gobert deuxième avec 25 millions de dollars.

L’équipe a également décidé d’activer sa team option sur la 4ème année du contrat de Tony Bradley. Le pivot touchera 3.54 millions de dollars lors de la saison 2020-21, la dernière année de son contrat rookie.

Ce n’était pas gagné d’avance puisque l’ancien d’UNC, drafté en 28ème position en 2017, n’a pas beaucoup joué depuis son arrivée dans la ligue. En 2 saisons il est entré en jeu seulement 12 fois ! La saison passée en 3 petites rencontres il a tourné à 5.7 points et 5 rebonds en 12 minutes. Il était un candidat pour être coupé mais il a réalisé une belle summer league et une excellent pré-saison (12 points et 6.2 rebonds) qui ont convaincu apparemment la franchise.

Leave a Reply