Steve Kerr : « Alfonzo McKinnie nous a aidés à aller en finales »

Steve Kerr : « Alfonzo McKinnie nous a aidés à aller en finales »

C’est finalement hier que les Golden State Warriors ont mis fin au suspense concernant l’identité du dernier joueur conservé de leur effectif. Cela se jouait entre deux : Alfonzo McKinnie et Marquese Chriss. C’est finalement McKinnie, révélation de la saison passée, qui a fait les frais des blessures à l’intérieur et de la bonne pré-saison de Chriss. Il n’a pas été simple de couper McKinnie, qui s’était imposé dans la rotation la saison passée.

« C’est vraiment, vraiment une décision difficile à prendre parce que nous avons tellement de respect pour Zo, pas seulement son talent, mais aussi son caractère sur le terrain. Il a été fantastique, un vrai pro tout simplement. C’est le genre de personne que vous voulez dans votre équipe. Et c’est un joueur NBA. Il nous a aidés à remporter beaucoup de matchs l’an passé. Il nous a aidés à aller en finales. Il est tout ce que vous voulez de la part d’un joueur dans votre vestiaire : un super coéquipier et un gros bosseur. » Steve Kerr

Quant à Chriss, en galère depuis son arrivée dans la ligue, il va peut-être enfin lancer sa carrière à Golden State. En tout cas ces derniers lui ont envoyé un message fort pour l’avenir.

« C’est excitant de penser à Marquese en tant que prospect pour le futur. Nous n’avions pas eu un haut choix de draft depuis 7, 8 ans. Donc récupérer un joueur de 22 ans qui est un lottery pick et talentueux, cela signifie beaucoup. » Steve Kerr

Chriss termine la pré-saison avec des moyennes de 9.4 points, 7.8 rebonds, 3.4 passes, 1 interception et 1 contre en 22.4 minutes en 5 matchs. Steve Kerr a été surpris par sa qualité de passe et sa pose d’écrans.

« La plus grosse progression à faire c’est en défense. Nous lui demandons de jouer face à plus grand que lui. C’est un 4 en termes de taille, mais nous lui demandons de jouer 5 et il y a beaucoup de responsabilités à l’intérieur. Cela viendra. Nous allons continuer de bosser avec lui, de lui apprendre et de l’encadrer. » Steve Kerr

Via Mercury News

Leave a Reply