Danny Green historique mais déçu : « Je n’ai pas défendu comme j’aurais dû le faire »

Danny Green historique mais déçu : « Je n’ai pas défendu comme j’aurais dû le faire »

Trois, c’était le total de points de Danny Green à la mi-temps contre les Clippers mercredi soir. Titulaire aux côtés d’Anthony Davis, LeBron James, JaVale McGee et Avery Bradley, l’ex-Raptor s’est transformé en torche humaine à la reprise pour finir meilleur marqueur des siens avec 28 points à 10/14 (7/9 à 3-points) en plus de 7 rebonds, 2 interceptions et 1 contre en 32 minutes.

« Mes coéquipiers m’ont bien trouvé, j’ai pu me mettre dans un bon petit rythme. J’ai eu de la chance sur certains tirs mais peu importe. Mon job est de nous mettre en rythme, de nous faire parler, communiquer, de faire en sorte qu’on soit sur la même longueur d’ondes. En défense j’ai fait un boulot correct mais je n’ai pas joué comme j’aurais dû le faire. J’aurais dû… on doit mieux contenir Lou (Williams) et Kawhi (Leonard). » Danny Green via L.A. Times

« Avec le talent qui l’entoure il va avoir beaucoup de positions ouvertes mais il s’est aussi montré très agressive dans ses actions. On ne l’utilise pas en tant que simple shooteur planté dans le corner. On le fait sortir des écrans. Il était très agressif en transition et dans son utilisation des écrans, comme on en avait parlé. Super soirée pour lui. » Frank Vogel

L’arrière de 32 ans et 1,98 m a marqué 18 de ses 28 points (son record en carrière est de 33 points) dans le 3ème quart-temps de cette rencontre marquée par deux absences de marque côté purple & gold : Kyle Kuzma (cheville) et Rajon Rondo (mollet). Le banc de Doc Rivers a surclassé celui de Frank Vogel : 60 points inscrits à seulement 19. Leonard a été le seul titulaire à passer la barre des 10 points (30) pour les vainqueurs.

« Ce n’est pas la première fois que je défends sur lui. J’ai dû défendre sur lui lors de plusieurs entraînements la saison dernière. C’est un peu bizarre de le faire en live devant 20 000 fans. Très fun, même si un peu étrange au début. » Danny Green

Son équipe menée de 10 points en début de 3ème, Green a enchaîné 5 tirs à 3-points et un and one sous le panier pour aider les siens à égaliser à 85 partout (au terme d’un 15-3) avant de jouer le 4ème. Le retard à 11 points en début de dernière période, il a volé un ballon à Montrezl Harrell et réussi un nouveau layup.

« J’essayais juste de jouer au basket, de gagner le match. On avait encore la place. » Danny Green

« Il s’adapter à ce dont nous avons besoin. Il va défendre, mettre des shoots. C’est un gros joueur, gros shooteur, et un champion. Il n’y jamais besoin de s’inquiéter de savoir s’il va répondre présent tous les soirs. » LeBron James

Avec ses 28 points, Green a battu le record de points pour un premier match sous les couleurs des Lakers, mieux que les 27 points de Kareem Abdul-Jabbar en 1975 ou encore les 26 points de LeBron James l’an passé.

Leave a Reply