Kevin Durant : « J’ai vu toute ma vie de basketteur défiler sous mes yeux »

Kevin Durant : « J’ai vu toute ma vie de basketteur défiler sous mes yeux »

Face à Serge Ibaka pour son émission « How Hungry How Are You », Kevin Durant est revenu sur le moment où son tendon d’Achille a lâché, au début du 2ème quart du Game 5 contre les Raptors en Finales NBA :

« Kevin Durant : – J’ai vu toute ma vie de basketteur défiler sous mes yeux. J’ai pensé à tout ce que j’ai fait depuis mon premier match jusqu’à ce moment. C’est la première fois que quelque chose comme ça m’arrivait sur le terrain. Et ça m’a un peu apaisé parce que je me suis dit : ‘J’ai réussi à traverser tout ça, ce n’est qu’une épreuve de plus’.

Serge Ibaka : – Quand j’ai remonté le terrain après avoir intercepté et que tu était toujours par terre, je me suis dit ok, ça doit être sérieux.

Kevin Durant : – Oui sur l’action quand j’ai vu que tu switchais je me suis dit mais pourquoi Serge fait ça, même si je ne suis pas à 100%, c’est panier garanti pour moi ça ! C’est ce que je me suis dit sur le moment. Et la seconde d’après j’étais par terre à penser à toute ma carrière. C’est arrivé tellement vite, une fois que je n’étais plus sur le terrain et que j’ai réalisé, je me demandais déjà quand est-ce que j’allais pouvoir me faire opérer, j’étais déjà passé à autre chose, pour ne pas trop m’attarder sur la blessure. »

De nombreux fans s’étaient sur le moment réjouis de voir l’ex-ailier des Warriors blessé.

« Serge Ibaka : – Je voudrais m’excuser auprès de toi pour nos fans, par rapport à ce qui s’est passé à ce moment-là.

Kevin Durant : – Nan mec, arrête ! Ça fait partie du jeu.

Serge Ibaka : – J’ai vu une interview de toi où tu…

Kevin Durant: – Nan c’était pour déconner, juste pour déconner. Je comprends les fans.

Serge Ibaka : – C’était dans le feu de l’action. Nos fans font partie des meilleurs de la ligue.

Kevin Durant : – Oui, des fans classes là-bas. J’ai compris. C’était les premières Finales de Toronto, il y avait une atmosphère similaire aux matchs universitaires. J’ai compris, je ne leur en voulais pas. Mais c’était fun d’envoyer un petit tacle aux fans comme ça. Et je le ferai toujours, parce qu’on a perdu contre eux en Finales, donc je vais trash talker autant que je peux.

Quant au dénouement de ces Finales NBA 2019 s’il avait pu les jouer intégralement, Durant n’a pas l’ombre d’un doute.

« Serge Ibaka : – Tu crois que si tu ne t’étais pas blessé, vous nous auriez battus ?

Kevin Durant : – Carrément.

Serge Ibaka : – T’es sûr de ça ?

Kevin Durant : – Oui.

Serge Ibaka : – À 100% ? Parce qu’on était chauds ! On était comme le feu, personne ne pouvait nous arrêter !

Kevin Durant : – Si moi, j’étais en-dessous des 0° !

Serge Ibaka : – Ça aurait pu aller en 7 matchs… mais avec la confiance qu’on avait, c’était bon.

Kevin Durant : – Ok voilà ce qu’il en est : si tu joues un Game 7 contre un double champion, tu ne gagnes pas ce match ! Donc tu dois gagner la série en 6, ce que vous avez fait. Mais si j’avais joué, j’aurais gagné à la maison. Vous ne nous auriez pas battus à la maison.

Serge Ibaka : – On vous a presque battus en 5, tu en est conscient ?

Kevin Durant : – Oui ok, presque ? Là je te parle du Game 6, que vous avez failli perdre de toute façon. Klay s’est blessé, et vous avez presque perdu. Donc Game 6 à la maison, on vous aurait éclaté. Et ensuite Game 7, on aurait entendu les mouches voler dans votre vestiaire, vous auriez tremblé.

Serge Ibaka : – Oui, tu as raison là-dessus, mais on était chauds, et de toute façon nous sommes champions.

Kevin Durant : – Mais j’adore votre équipe, vous avez joué dur durant tous les playoffs, je kiffais votre façon de jouer, et votre coach savait exactement ce que vous deviez faire pour gagner une possession. »

via Bleacher Report

Leave a Reply