Brook Lopez en pompier de service; Pat Connaughton : « Appelez-le Brooklyn Brook »

Brook Lopez en pompier de service; Pat Connaughton : « Appelez-le Brooklyn Brook »

Surmotivé après l’échec de la coupe du monde et surtout l’élimination en finale de conférence la saison passée, Giannis Antetokounmpo a démarré très fort la saison face aux Rockets avec 30 points, 13 rebonds et 11 passes, devenant par la même occasion le premier joueur depuis Oscar Robertson en 1966 à réussir un triple-double avec au moins 30 points le jour de l’ouverture. Il a notamment permis aux siens de remonter un retard de 16 points pour mener de 6 points lorsqu’à 5 minutes et 18 secondes de la fin, il a dû abandonner ses coéquipiers pour 6 fautes. Mais ils ont réussi à tenir pour décrocher une belle victoire 117-111 au Toyota Center.

« C’est le pied, je ne vais pas mentir. Nous étions menés de 17 points, nous ne nous sommes pas plaints, nous sommes restés concentrés et nous sommes revenus. À aucun moment nous n’avons abandonné. Nous avons joué encore plus dur, défendu encore plus dur, exécuté en étant encore plus déterminés et c’est le premier match. Cela ne peut que te rendre meilleur. C’est super d’être une bonne équipe et parfois quand tu es une grande équipe et tout semble facile. Tu arrives, tu gagnes de 15 points, d’accord, mais parfois cela te rend encore meilleur quand tu es mené de 17 ou 20 points et que tu reviens et que tu gagnes le match, alors même que ta star ne se sent pas bien, quand Khris n’est pas à son meilleur et quand Giannis  est sorti pour 6 fautes. Ce genre de choses te rendent meilleur et ce soir nous sommes devenus meilleurs. » Giannis

Après la sortie de Giannis, Russell Westbrook a remis les Rockets à une petite unité. Middleton a enfin retrouvé la mire à 3-pts pour redonner de l’air aux hommes du Wisconsin, puis un homme est entré en piste : Brook Lopez. Alors qu’il n’avait pas scoré à l’entame du dernier acte il a terminé avec 11 points, en plus de 5 contres et 3 passes, opérant au poste, servi quasiment à chaque attaque.

« Appelez-le Brooklyn Brook, vous voyez ce que je veux dire ? Les gens oublient qu’il gagnait sa croûte avec ça. C’est un joueur phénoménal, il était All-Star. Il a encore beaucoup à donner. » Pat Connaughton

L’intérieur a retrouvé le rythme avant la sortie de Giannis et après avoir manqué ses 5 premiers tirs. Face à des Rockets qui ont décidé de jouer petit, il a fait la différence et tout est passé par lui pour scorer ou servir ses coéquipiers.

« Ils ont fait du super boulot pour faire circuler le ballon et mettre des shoots. Brook a exécuté depuis le poste, a mis des shoots et fait les bonnes actions. Il a aussi fait un gros boulot en défense. » Antetokounmpo

Ces dernières saisons on a eu plus l’habitude de voir le pivot dégainer de loin et s’écarter énormément du panier, ce qu’il ne faisait pas du tout en début de carrière, lui qui avait un profil de pivot traditionnel.

« Je pense que Brook s’est fait son argent dans la ligue en jouant au poste. Beaucoup ne savent peut-être pas ça. Maintenant ils pensent à Brook le shooteur à 3-pts. Mais je me rappelle Brook quand en NBA il y avait tous ces 5 et que tout le monde jouait au poste bas, et il était All-Star. Il n’a pas perdu ça. Nous savons qu’il va faire la bonne passe, la bonne action et nous lui faisons confiance. » George Hill

« J’ai trouvé Brook super. Je pense que parfois les gens, dont sans son coach, oublient à quel point il est bon. Il y a tellement de choses que Brook peut faire. Il nous apporte tellement de spacing et du jeu sur pick & roll. Ce soir jouer avec lui au poste, c’est quelque chose dont nous avions parlé au training camp et en pré-saison. C’était super de le voir réussir et faire de nombreuses actions face à leur petit 5. » Mike Budenholzer

Via Journal Sentinel

Leave a Reply