Tuile : Les Warriors privés de Kevon Looney jusqu’à nouvel ordre; Steve Kerr : « On aimerait vraiment trouver des réponses »

Tuile : Les Warriors privés de Kevon Looney jusqu’à nouvel ordre; Steve Kerr : « On aimerait vraiment trouver des réponses »

Kevon Looney n’a pas eu de chance depuis le début de sa carrière. Ses problèmes aux hanches (oui oui, les deux) et au pied ont gâché ses premières saisons. Pour éviter que ça ne recommence, il a changé son régime alimentaire et perdu du poids. Avec succès, puisqu’il a finalement réussi à se faire une place très importante dans la rotation de Steve Kerr. Mais pendant les dernières Finals, un choc avec Kawhi Leonard lui a causé une blessure au torse. Il a joué malgré cette très grosse gêne, mais a dû passer l’essentiel de son été à se soigner. Sauf que ses soucis n’étaient pas terminés après ça, puisqu’il se bat depuis avec un ischio-jambier récalcitrant, qui a rechuté deux fois en quelques mois, la faute à une neuropathie (un problème au nerf qui cause des douleurs). Résultat, le joueur va subir une IRM, ce qui va le faire manquer les deux prochains matchs, et la franchise décidera ensuite de comment le traiter. Impossible donc de savoir quand il reviendra.

« Il l’a depuis quelques années. Il a pu jouer malgré ça, mais, dans ce cas, ça affecte son ischio-jambier. Je me sens très mal pour lui. C’est un super être humain, un super joueur. Un des gars que j’ai préféré coacher. On veut vraiment voir un gars comme ça s’épanouir. Il devrait entrer dans son prime, et j’espère qu’il lui reste beaucoup d’années de carrière, mais on aimerait vraiment trouver des réponses, le plus tôt possible, et le remettre sur le terrain. » Steve Kerr, le coach des Warriors.

Pour le remplacer, Steve Kerr va devoir compter sur Marquese Chriss et Omari Spellman, deux jeunes joueurs.

« On demande tellement à ces jeunes, qui ne sont même pas vraiment des pivots… Ils sont plutôt ailiers-forts, et on leur demande d’ancrer notre défense et de jouer pivot. » Steve Kerr.

Lorsque Looney était sur le terrain pour le match d’ouverture, les Warriors affichaient un Defensive Rating de 95,7 (très impressionnant, même s’il n’a passé que 10 minutes sur le parquet). Lorsqu’il n’est pas là ? 141,7. Beaucoup, beaucoup moins impressionnant. Autant dire que Steve Kerr va avoir du boulot.

À noter malgré tout que les Warriors vont bientôt pouvoir compter sur le retour de Willie Cauley-Stein, blessé à une cheville.

Via The Athletic.

Leave a Reply