[Interview] Ma Team : Clint Capela

[Interview] Ma Team : Clint Capela

Nouvelle saison, nouveau concept. On vous emmène au cœur des vestiaires NBA, pour que les joueurs vous présentent eux-mêmes leur équipe, révélant quelques secrets et tranchants d’autres débats…

Bon, ici la question est un peu évidente, mais qui est le joueur le plus athlétique dans l’équipe ?

Russell ! Il ne lâche jamais. Jamais. Bon, on ne s’entraîne pratiquement pas, ou quasiment pas, à très haute intensité, mais lui il est tout le temps à fond en fait. Même si on est un peu moins bien, en match ou ailleurs, son énergie ne change pas en fait. C’est assez spécial. Moi je ne vois personne d’autre à son niveau en NBA. Je n’ai pas encore vu les rookies, mais c’est un monstre.

Le plus doué ?

(La réponse fuse) James ! James, c’est clair. Moi ça fait six ans que je vois ça, donc ça ne me surprend plus, ou moins, mais c’est clair que c’est lui. Sûrement de toute la NBA aussi.

Le plus bosseur ?

J’ai envie de dire que c’est moi. Mais c’est normal. Je suis arrivé dans l’équipe, j’étais vraiment très jeune quoi. J’étais en D-League, donc quand je venais ici, dans l’équipe, j’allais toujours à la gym avant les autres. Et j’ai gardé cette habitude-là. J’aime bien, c’est mon taff et j’y prends du plaisir.

Le plus blagueur ?

Gerald Green… Gerald Green ! Austin Rivers aussi, mais bon… Gerald. Ce n’est même pas une blague en particulier ou quoi, c’est juste la façon dont il parle, tout ça. Son intonation, sa façon dont il parle. Tu dis un truc il va répondre direct… C’est son attitude. Il est juste marrant quoi. Tu veux avoir des mecs comme ça dans le vestiaire d’ailleurs.

Le plus chambreur ?

(Il hésite un peu) James aime bien chambrer… Je n’ai pas trop envie de donner des exemples, mais bon, j’ai vu des trucs comme sur le mariage entre la sœur d’Austin Rivers (Callie, qui est donc aussi la fille de Doc) avec le petit frère de Stephen Curry (Seth, des Mavs)… des trucs comme ça. Il nous a bien fait rire… Je n’en dirai pas plus !

Le plus compétiteur ?

Russell. Pareil, le fait qu’il ne lâche jamais. Ça va ensemble. Et c’est un peu sur tout.

D’ailleurs, quand il s’échauffe, il fait très peu…

Oui, clairement il garde son énergie pour tout lâcher sur le terrain.

Le plus gros QI basket ?

James. Il l’a. Il l’a. C’est en lui, mais vraiment quoi. Il voit l’action avant qu’elle se développe, tout. Moi d’ailleurs, mon premier panier en NBA, il me l’a lancé alors que je n’avais même pas pensé à monter quoi. Si tu veux, il me balance le ballon, et moi je réagis instinctivement derrière, donc alley-oop. Mais je n’avais pas vu le truc ! Lui, il l’avait vu. Derrière, tu développes une relation, tout ça, donc tu commences à le voir aussi. Mais au début non. Et puis bon, avec lui, tu sais que dès qu’il prend le grand, costaud, toi en tant qu’intérieur tu dois te tenir prêt, caler ton timing et c’est bon. Il ne la lance pas tout le temps, il fait des floaters aussi, donc ça dépend, mais tu dois être prêt.

Le plus sappé, c’est forcément Russell ?

Ah non, (PJ) Tucker ! Parce que j’étais avec lui plusieurs années, plus que Russell. Je peux te dire qu’il prend beaucoup de soins à s’habiller… Il paie cher pour ça.

Il a une collection de chaussures de fou d’ailleurs !

Oui, il a des chaussures à 20 000 balles ! Si je commençais à acheter des chaussures à 20 000 balles, j’aurais une collection de fou moi aussi, mais bon (rires)… Moi je n’en ai pas des comme ça. Donc je vais dire PJ. Il paie cher pour ce qu’il fait, donc je vais lui donner du crédit. Russell il a peut-être plus le côté fashion, mais PJ c’est unique au niveau des chaussures.

Le plus jeu vidéo, c’est toi non ?

Oui. Ils sont plus vieux les autres, 33, 35 ans (les Rockets sont l’équipe la plus âgée et la plus expérimentée de toute la NBA). J’adore FIFA. Quand je joue à un jeu vidéo, je joue à ça. Je ne cherche pas un autre jeu vidéo. Moi je suis à fond dans le foot en fait. Je n’en fais pas les jours de match, ou après sinon. Mais sinon les autres jours. Je vais en ligne, je gifle quelques gars et voilà !

Tu as un très bon niveau ?

Ouais… j’ai joué contre le champion du monde 2018 sur FIFA. J’ai perdu 3-1, donc quand même, c’était assez serré. Il me l’a dit à la fin. Il respectait. Il disait que ça se voit que je connais le foot, tout ça.

Il savait qui tu étais ?

Oui, oui, il savait que c’était moi, je n’étais pas sous un pseudo quoi. Puis je crois que c’est lui qui m’a demandé de jouer. Je ne suis pas tout à fait sûr, mais je crois.

Qui est le plus parieur dans l’équipe ?

Ça moi je n’en parlerai pas.

Tu n’es pas obligé de dire les sommes…

Non.

OK. Qui est le plus famille alors ?

Russell. Il est vraiment très, très proche de sa famille, ses enfants, il les met beaucoup sur Instagram d’ailleurs. Ils ne viennent pas forcément à la salle ou quoi, mais c’est beaucoup dans sa tête, il en parle beaucoup… Russell est vraiment avec eux tout le temps, qu’ils soient là ou pas. D-House (Danuel House Jr) aussi.

Celui qui pourrait être coach ?

PJ. Dans la façon dont il communique, sa relation avec les joueurs, tout ça.

Dernière : qui est le plus leader ?

Il y a des leaders vocaux et puis il y a des leaders par l’exemple. Ceux avec qui tout ce qu’ils font, c’est juste. Mais sinon niveau vocal, j’aime bien la façon dont Tyson Chandler parle dans les vestiaires. Vraiment, j’aime bien. Il est très intelligent, les autres l’écoutent. D’ailleurs, lui aussi c’est quelqu’un qui pourrait facilement être coach. Devant PJ en fait même. Je vais changer ma réponse précédente du coup !

Propos recueillis par Antoine Bancharel, à Brooklyn

Leave a Reply