Jaylen Brown : « Je ne pense pas avoir eu la même opportunité l’année dernière »; 1ère à San Antonio pour Stevens et Smart

Jaylen Brown : « Je ne pense pas avoir eu la même opportunité l’année dernière »; 1ère à San Antonio pour Stevens et Smart

Les Celtics ont gagné à San Antonio pour la première fois depuis le 31 mars 2011 samedi soir ! Avant ce match, remporté 135-115, ni Brad Stevens, ni Marcus Smart n’avaient déjà gagné à l’AT&T Center.

« Peu de gens gagnent ici. Le match se joue possession par possession. C’est dur, mais nos gars ont joué dur et sont restés ensemble. Je ne nous ai pas trouvés top en défense, mais on a été très bons offensivement. Mettre des shoots aident bien sûr, mais on a bien fait circuler la balle et on a joué ensemble. » Brad Stevens

Agressif dès l’entame, Jaylen Brown a signé 30 points à 10/18 et 7 rebonds, Kemba Walker 26 points à 9/20 et 8 passes, Jayson Tatum a ajouté 19 points à 6/13, 7 rebonds et 4 passes, Marcus Smart 16 points à 5/10, 3 rebonds et 3 passes.

« Les points vont venir je pense. Le playmaking fait partie des choses que Gordon (Hayward, qui s’est cassé la main) apporte, donc on devrait élever notre niveau de jeu en son absence à ce niveau-là. On a joué un bon basket et je pense qu’on va continuer à progresser. Je ne pense pas avoir eu la même opportunité l’année dernière. Je suppose que les gens te jugent par rapport à ton rôle mais c’est une équipe différente, une année différente, une opportunité différente, une responsabilité différente, et j’en profite. » Jaylen Brown

« Boston a un groupe talentueux, Brad fait du super boulot avec eux. Ils ont ensemble depuis un petit moment maintenant. Ils jouent avec agressivité, de façon altruiste. Tu dois jouer à ton meilleur niveau contre eux. Je nous ai trouvés intimidés au début du match, on n’a pas été agressifs, trop irréguliers, et ils sont super bien joué. J’étais très excité pour ce match, mon équipe n’a pas semblé l’être autant. » Gregg Popovich

Robert Williams, 27ème choix de la draft 2018, a lui signé le meilleur match de sa jeune carrière, avec 11 points à 5/5, 7 rebonds et 6 contres.

« Je suis confiant. On s’instille de la confiance les uns dans les autres cette année, c’est super. J’ai le sentiment de devoir être une grosse présence défensive, je dois être plus vocal de ce côté du terrain. » Robert Williams

« En un sens il nous permet de faire quelques erreurs parce qu’il nous protège derrière. » Marcus Smart

Face à lui et Daniel Theis, LaMarcus Aldridge a été tenu à 3 points à 1/4.

« Nos gars ont joué très dur, mais ça ne veut pas dire que c’est une garantie pour l’empêcher de scorer. C’est un super joueur, un super scoreur. Rob et Theis ont bossé dur sur lui, on a aussi fait des prises à deux. Je suis sûr que lui voit simplement les choses en se disant :’c’était simplement un de ces soirs’. » Brad Stevens

via Boston Herald

Leave a Reply