L’heure de gloire pour les seconds couteaux des Raptors, qui ont mis K.O. les Lakers ! « J’ai toujours voulu jouer contre ces gars »

L’heure de gloire pour les seconds couteaux des Raptors, qui ont mis K.O. les Lakers ! « J’ai toujours voulu jouer contre ces gars »

Devant de jusqu’à 11 points en première mi-temps, les Lakers ont vu leur série de 7 victoires stoppée par la second unit des Raptors dimanche soir au Staples Center. Les deux équipes à égalité 78 partout à l’entame du 4ème quart-temps, le cinq composé de Chris Boucher (15 points à 7/11, 3 contres), Rondae Hollis-Jefferson (10 points à 4/6, 3 rebonds, 2 passes), Matt Thomas (5 points à 2/3), Terence Davis (13 points à 5/8, 5 rebonds, 3 passes) et Pascal Siakam (24 points à 9/25, 11 rebonds, 4 passes, 3 contres) a permis aux Raptors de démarrer la période sur un 13-3 décisif.

« Je me rappellerai probablement toujours de ce match. J’ai toujours voulu jouer contre ces gars, et c’est un peu surprenant que ce soit arrivé aujourd’hui, mais c’est un super feeling. C’est toujours cool de jouer, mais l’atmosphère au Staples Center est particulière. Je n’avais jamais autant joué, donc faire un premier gros match au Staples Center contre LeBron James, c’est génial, un rêve devenu réalité, c’est certain. » Chris Boucher, 24 minutes de jeu

« C’était difficile (de ne pas jouer beaucoup jusque-là), je suis humain, j’ai des sentiments et je suis un compétiteur […] Moi et Chris, nous jouons dur. Si on peut avoir des shoots, ça nous va. Si ce n’est pas le cas, on va défendre, capter les rebonds. C’est ce qui facilite la tâche à des gars comme Fred ou Pascal quand ils sont avec nous sur le terrain. » Rondae Hollis-Jefferson

« Ils ont vraiment joué dur. Ils défendaient fort, mettaient du rythme, des shoots. Ils ont été géniaux. » Nick Nurse

« L’alchimie est toujours là, même sans Kyle et Serge, car ces gars pour la plupart sont ici depuis des années, on se connaît, on s’entraîne ensemble. » Pascal Siakam

Installé aux commandes, les joueurs de Nick Nurse – également aidés par les 23 points à 8/18, 7 rebonds et 10 passes) n’ont rien lâché jusqu’au buzzer et se sont imposés 113-104 (35-26 dans les 12 dernières minutes). De quoi faire oublier les absences des champions NBA en titre Kyle Lowry (fracture du pouce) et Serge Ibaka (entorse).

« C’était le meilleur show auquel j’ai assisté cette saison. Je sais que le gars a été dur avec certains de ces gars. Ils bossent dur et les voir faire ce match… c’est la NBA. Tu attends ton opportunité. Ça ne pouvait pas se faire à un meilleur endroit, sous les projecteurs de Los Angeles, contre l’une des meilleures équipes de la ligue. » Fred VanVleet

« On voulait les attaquer. On voulait qu’ils sachent que ça allait être une soirée difficile pour eux. Beaucoup de gars en NBA attendent leur chance, on l’a vu ce soir. Je suis aussi passé par là. » Norman Powell, 14 points à 5/9

via The Athletic

Leave a Reply