Bouillant en fin de match, James Harden était de trop pour des Pelicans privés de leur meilleur scoreur, 4/4 pour Houston

Bouillant en fin de match, James Harden était de trop pour des Pelicans privés de leur meilleur scoreur, 4/4 pour Houston

Houston s’est imposé 122-116 lundi soir à New Orleans. James Harden a marqué 19 de ses 39 points (13/25, 3/11 à 3-points, 4 rebonds, 9 passes) dans le 4ème quart-temps. Le meilleur scoreur de la ligue (40.6 points de moyenne sur ses 8 précédents matchs) a manqué 9 de ses 10 premières tentatives à 3-points mais son équipe devant de 4 points dans le dernier quart, il a marqué 13 points consécutifs en 1’57 pour porter le score à 110-93.

C’est une 4ème victoire consécutive pour les Rockets, également aidés par les 26 points (11/21, 1/8 à 3-points, 5 rebonds, 4 passes) de Russell Westbrook et les 11 points à 5/6 et 20 rebonds de Clint Capela. En face Brandon Ingram n’a pas joué en raison d’un genou droit douloureux et J.J. Redick a terminé meilleur marqueur avec 24 points, devant Josh Hart (19) et Jrue Holiday (18 points, 9 rebonds, 11 passes). Mais ce dernier a participé au naufrage de son équipe, limitée à 29% longue distance dans le dernier quart, en perdant 6 des 12 ballons perdus de son équipe en 1ère mi-temps.

Devant 95-82 en début de 4ème quart après un dunk de Westbrook, les Rockets ont vu leurs adversaires revenir à 97-93 sur un 3+1 obtenu par Redick. Harden a ensuite pris le contrôle du match avec son socing. Layups, 3-points, dont un avec la faute en prime… À la fin de son run sur 2 lancers-francs, son équipe (en tête 58-52 à la pause puis 90-82 après 3 quarts-temps, 12/41 à 3-points sur le match, soit 29.3%) était devant de 17 points.

Leave a Reply