James Harden bat un record de Michael Jordan : « Je ne regarde pas trop où en est mon scoring »

James Harden bat un record de Michael Jordan : « Je ne regarde pas trop où en est mon scoring »

Depuis maintenant quelques saisons, James Harden affole les compteurs au scoring. Et ce début d’exercice ne déroge pas à la règle puisqu’avec ses 39 points lors de la dernière rencontre face aux Pelicans, l’arrière des Rockets affiche désormais une moyenne de 37,3 pions sur les dix premiers matchs. Et cette marque est la plus élevée dans la ligue sur un début de saison depuis cinquante ans.

« Je vais juste sur le terrain et je joue au basket. J’essaie d’être aussi performant que possible. On était vraiment en colère après avoir perdu ces trois rencontres. On ne pense qu’à ça après ces dix matchs. En défense, on continue de s’améliorer. On a même été très bons sur les dernières rencontres. C’est notre état d’esprit, on essaie de continuer à s’améliorer. Individuellement, je m’en fous. J’ai fait beaucoup de bonnes choses, mais le plus important est de gagner et de progresser. » James Harden.

Lors de la dernière rencontre, Harden a en plus été clutch en inscrivant 19 unités dans le dernier quart.

« C’est à ce moment-là qu’il faut y aller. Le quatrième quart-temps, c’est là que l’on gagne les matchs. On doit donc être plus agressif et faire des actions quand on le peut, que ce soit en tirant, en allant jusqu’au panier ou en faisant un floater. En bref, en faisant le bon choix. Je n’allais pas vraiment jusqu’au panier dans les premiers quarts-temps, j’étais trop passif. Donc j’ai voulu être plus agressif, que ce soit en prenant des tirs ou en allant au panier. C’est ce que j’ai fait. Je ne regarde pas trop où en est mon scoring, je sais juste que le quatrième quart c’est le moment où il faut autre agressif ou trouver certains moyens de l’être pour aider mes coéquipiers à avoir des tirs et à marquer. » James Harden.

Mais les performances incroyables de James Harden au scoring cachent le fait que son association avec Russell Westbrook ne marche pas vraiment. Quand les deux sont sur le terrain en même, les Rockets affichent un plus minus de – 17. Alors qu’ils sont largement dans le positif quand un des deux se repose.

« On essaie encore de trouver des solutions et de s’améliorer. Je suis juste un peu inquiet. On a fait quelques actions sans réfléchir, et ça n’a pas marché. » Mike D’Antoni, le coach des Rockets.

À noter que Michael Jordan détient les deuxièmes et troisièmes meilleures moyennes au scoring sur les dix premiers matchs, avec 36,9 points lors des saisons 86/87 et 88/89.

Via ESPN.

Leave a Reply