Les Lakers avaient des airs de 2009 à Phoenix; « Si on s’engage vraiment là-dedans, on va être quasiment imbattables »

Les Lakers avaient des airs de 2009 à Phoenix; « Si on s’engage vraiment là-dedans, on va être quasiment imbattables »

On attendait sa première vraie grosse performance depuis sont retour à la compétition le 1er novembre suite à sa blessure à la cheville gauche, c’est chose faite pour Kyle Kuzma.

« Je retrouve un peu plus mon rythme et mon timing à chaque match. » Kyle Kuzma

À 10.2 points (39.6%, 20% à 3-points) et 4 rebonds de moyenne sur ses 5 premières rencontres, l’ailier a signé 23 points à 9/16 (3/6 à 3-points), 4 rebonds et 1 contre en 25 minutes dans la victoire des siens à Phoenix mardi soir. Sur ce total de 23 points, le 27ème choix de la draft 2017 en a marqué 8 dans le dernier quart-temps, avec deux 3-points consécutifs clutchs en 30 secondes à la fin de la période et qui ont définitivement scellé le sort du match. En fin de rencontre, Anthony Davis (24 points, 12 rebonds) et LeBron James (19 points, 7 rebonds, 11 passes) l’ont félicité et encouragé devant les caméras.

« On lui a simplement dit : ‘Welcome back’. Plus il pourra jouer comme ça, plus ce sera dur de nous battre. » Anthony Davis

« Ce n’est qu’une question de temps. Et c’est arrivé au bon moment. C’était super d’avoir le Kuz dont on sait qu’il est capable d’être […] Il est notre troisième option offensive. On le sait. Tout le monde le sait. Ça démarre par moi et AD, mais Kuz est une pièce extrêmement importante du puzzle. On n’attend pas forcément de lui qu’il soit toujours à 20 points, mais simplement qu’il soit en mode attaque, qu’il cherche ses tirs et qu’il soit dans le flow de l’attaque, comme nous tous. » LeBron James

« J’ai simplement des coéquipiers qui croient en moi. On croit tous les uns en les autres. » Kyle Kuzma

Interrogé sur son rôle de troisième option et cette image des trois leaders (Big 3) de l’équipe en fin de match, le natif de Flint dans le Michigan a vite balayé :

« Je ne m’intéresse pas trop à tout ça, je veux juste gagner. Ça fait bien pour les photos. » Kyle Kuzma

Mais si les Lakers sont désormais à 8 victoires pour 2 défaites cette saison, c’est aussi et surtout grâce à un effort collectif : Avery Bradley, Dwight Howard, Danny Green, JaVale McGee, Alex Caruso, tous ont contribué au succès en Arizona. Pour son premier match cette saison, Rajon Rondo a compilé 5 points, 6 rebonds et 7 passes. L’équipe a terminé à 39 passes décisives (sur 51 paniers réussis), son plus gros total depuis le 14 avril 2009 (39 contre le Jazz) !

« Si nous nous engageons vraiment à faire l’extra passe en attaque, et qu’on joue les uns pour les autres, on va être quasiment imbattables. » Frank Vogel

Après avoir encaissé 92 points sur les trois premiers quarts-temps, les Lakers ont bouclé leur match sur un 13-2 dans les dernière 3’29 et ont limité leurs adversaires à 23 points dans les 12 dernières minutes.

via The Athletic

Leave a Reply