Infernal, Jrue Holiday désarme Paul George et les Clippers dans le money time : « C’est la NBA »

Infernal, Jrue Holiday désarme Paul George et les Clippers dans le money time : « C’est la NBA »

À 36.1% aux tirs et pas encore auteur d’un seul match à 20 points cette saison avant d’affronter les Clippers, Jrue Holiday a su activer le mode All-Star en l’absence de Brandon Ingram (genou) jeudi soir : l’arrière a signé 36 points à 13/24 (24 points à 10/12 à la mi-temps) et 5/6 à 3-points, 4 rebonds et 7 passes dans la victoire des siens et a dominé des deux côtés du terrain.

« Il a démarré le match en étant agressif, offensif. Quand il fait ça, ça enlève beaucoup de pression aux autres gars. » Alvin Gentry

« Ça fait du bien. Tout est une question de timing, de rythme. J’ai retrouvé un peu ça ce soir. » Jrue Holiday

À moins de 2 minutes de la fin du 2ème quart, il a même claqué un dunk main gauche sur Patrick Patterson.

« J’ai vu une ouverture et j’y suis allé. Ce n’était même pas vraiment un bon dunk, ça manquait de force. Je ne dunke pas beaucoup. La prochaine fois je ferai sûrement un layup à la place. » Jrue Holiday

En face, Paul George (2,03 m)jouait son premier match avec Los Angeles. Le Clipper a terminé à 33 points à 10/17, 9 rebonds et 4 passes. En fin de match, Holiday (6 interceptions sur le match dont 3 sur George dans les 5 dernières minutes) du haut de son mètre 90 a été décisif face à lui en défense.

« C’est la NBA. Si on n’accepte pas le challenge, alors qu’est-ce qu’on fait ? » Jrue Holiday

C’est aussi lui qui a donné un avantage définitif aux siens à 3’27 de la fin sur un pull-up longue distance. À 1’52, son step-back toujours derrière la ligne a donné 6 points d’avance aux siens, puis Frank Jackson (23 points en sortie de banc), l’un des 5 joueurs de New Orleans à au moins 10 points (dont Derrick Favors et ses 20 points et 20 rebonds !), a tué le match avec un 3-points réussi à 28.6 secondes du buzzer.

via The Times Picayune

Leave a Reply