Frank Ntilikina : « Il était le joueur chaud, c’était attendu qu’ils mettent en place un système pour lui »

Frank Ntilikina : « Il était le joueur chaud, c’était attendu qu’ils mettent en place un système pour lui »

Vainqueurs de leur précédent match face aux Dallas Mavericks, les Knicks avaient une belle occasion d’enchaîner pour la première fois de la saison deux succès, mais ils ont trop mal géré les dernières secondes. En tête quasiment tout le match, ils se sont fait coiffer sur le fil. Devant 102-98 à 48.2 secondes du buzzer, ils ont envoyé PJ Washington sur la ligne puis Julius Randle a raté un floater, donnant l’occasion aux Hornets d’égaliser, voire de s’imposer sur un dernier shoot. Avec 6.2 secondes à jouer, les Hornets ont servi, sans surprise, l’homme du match, Devonte Graham, à 8/15 à ce moment-là de loin et pour les Knicks la consigne était simple : ne pas prendre un shoot à 3-pts…

Graham a climatisé le Madison Square Garden sur une dernière possession mal défendue par les Knicks et le duo Frank Ntilikina – Mitchell Robinson. Le Français a anticipé un écran, mais Graham l’a évité et Mitchell Robinson, bien trop loin de l’action, n’a pas bougé. Frank est bien revenu pour tenter de contester, mais trop tard.

« Frank était sur lui. Le gamin a juste mis un shoot difficile. Frank est notre meilleur défenseur. Il a eu un shoot contesté et le gamin a rentré une bombe. » David Fizdale

« Je crois que j’ai presque touché le ballon. Mais j’aurais pu mieux faire parce qu’il a scoré. Il faut que je regarde ce que je peux faire pour faire mieux et progresser. Il était le joueur chaud. C’était attendu qu’ils mettent en place un système pour lui. » Ntilikina

Randle a eu une dernière chance avec 2.1 secondes à jouer, mais à l’image de son match (12 points à 5/15) il a balancé un air ball. Devant de 14 unités après la pause, les Knicks peuvent s’en vouloir.

« Nous n’avons pas saisi ce match. Nous les avons laissés rester dans la rencontre au lieu de nous emparer du match. » Randle

« C’est dur quand vous menez rapidement, il faut pouvoir les mettre hors du match le plus vite possible. » RJ Barrett

David Fizdale a tout de même trouvé des motifs de satisfaction.

« Je ne veux pas rentrer dans le jeu des victoires morales, mais nous sommes vraiment meilleurs en défense. Nous devons en tirer les leçons et apprendre à jouer avec une avance au score, et être implacables. » Fizdale

Via NY Post

Leave a Reply