Eric Paschall, une étincelle dans la grisaille de la Bay Area : « Il est notre meilleur scoreur »

Eric Paschall, une étincelle dans la grisaille de la Bay Area : « Il est notre meilleur scoreur »

Après une nouvelle défaite (108-100) face aux Pelicans dimanche, les Warriors sont désormais à 2 victoires pour 12 défaites cette saison, et sur 7 revers consécutifs. Au Smoothie King Center et malgré les nombreux absents (Zion Williamson, Brandon Ingram, Lonzo Ball, Derrick Favors, Josh Hart, Jahlil Okafor, Frank Jackson) Jrue Holiday et J.J. Redick ont combiné pour 48 points à 19/39 pour les Pelicans (4V-9D).

« Même avec les gars blessés ils ont toujours des shooteurs capables de tirer de partout. Nous avons bien protégé la peinture, on ne leur a pas donné de dunks, de layups, mais ils ont réussi à se libérer pour avoir des 3-points ouverts, ça les a mis en rythme et nous n’arrivions pas à nous-mêmes scorer de l’autre côté. » Steve Kerr

« Nous allons peut-être devoir continuer à trouver des moyens de donner le ballon à Eric dans différentes situations parce qu’il est notre meilleur scoreur. Même s’il est rookie (41ème choix de la draft, Villanova), c’est un gars qui peut pénétrer et aller chercher la faute. Alec (Burks) peut bien sûr le faire aussi. Donc on doit utiliser ça, c’est une certitude. » Steve Kerr

« Je pense qu’il peut prendre plus de tirs. Il doit trouver où se positionner au mieux sur le terrain. Parfois il peut être un peu perdu, sans savoir où aller. Pour le moment, il score grâce à son talent pur, il ne sait pas vraiment comment jouer un match NBA. Il va l’apprendre au fur et à mesure, comment obtenir une faute, etc. Il va progresser et progresser encore. » Draymond Green

Quant à Draymond Green, il a dû jouer un peu au poste 1 en l’absence de Stephen Curry et D’Angelo Russell, respectivement touchés à la main et au pouce. Il a terminé à 7 points à 2/10, 6 rebonds et 4 passes contre les Pelicans.

« On essaie de voir quels systèmes fonctionnent le mieux, quand on doit ralentir pour essayer d’avoir un bon tir, quand on doit essayer de créer des espaces. C’est différent mais c’est une bonne expérience. » Draymond Green

Ce début de saison est le moins bon depuis la saison 1999-000 pour les Warriors (19V-63D).

« On reste des compétiteurs. On veut arriver avec la même énergie et essayer de gagner tous les matchs. » Eric Paschall

via Mercury News

Leave a Reply