Jrue Holiday : « Je cherche JJ Redick à chaque fois »

Jrue Holiday : « Je cherche JJ Redick à chaque fois »

Zion Williamson, Brandon Ingram, Jahlil Okafor, Lonzo Ball, Derrick Favors, Frank Jackson et Darius Miler étaient absents hier soir pour la rencontre entre les Pelicans et les Warriors. Tout comme les champions 2018, les Pelicans ont une infirmerie pleine à craquer, une situation difficile à gérer.

« C’est vraiment une situation inhabituelle, mais quand ça arrive, je dis aux gars qu’il faut toujours être prêt à jouer. Quand tu penses qu’il n’y a aucune chance de jouer, il y en a toujours une. » Alvin Gentry

Gentry a dû puiser tout au fond de son banc, utilisant des joueurs comme Zylon Cheatham et Josh Gray, d’habitude cloué au banc. C’est l’occasion bien sûr pour certains, notamment les jeunes, d’avoir du temps de jeu, à l’image du rookie Jaxson Hayes, titulaire pour la première fois et excellent avec 10 points, 10 rebonds et 3 contres.

« Cela signifie beaucoup. J’ai rêvé de ça toute ma vie, d’être titulaire pour la première fois en NBA. Et pouvoir gagner, c’est encore mieux. Cela signifie beaucoup et en plus mon père était là pour ça. » Hayes

« Rien ne peut remplacer l’expérience, les leçons tirées des erreurs et quand tu voix ce que tu peux faire pour aider l’équipe. J’espère que ce sera quelque chose qui pourra nous aider pour la suite. Parce que lorsque nous serons en bonne santé, je pense que notre profondeur de banc nous aidera encore plus. » Alvin Gentry

Mais celui qui a porté les Pelicans à la victoire, c’est un vétéran, JJ Redick. L’arrière signe 26 points à 8/16 dont 6/11 de loin.

« Je le cherche à chaque fois. A chaque fois. Peu importe où il est, je le cherche. Peu importe s’il prend le shoot ou non. Il attire tellement de joueurs, que cela permet aux autres d’avoir des shoots. Puis quand il les met avec trois gars sur lui, c’est fou. C’est vraiment cool à voir. » Jrue Holiday

« J’aborde un match sans aucune attente et programme. Certains soirs c’est ton soir et d’autres non. Je vais continuer de jouer mon jeu, puis s’ils me laissent ouvert dans le corner… » Redick

Jrue Holiday s’est lui réveillé en dernier acte et termine avec 22 points à 9/23, 8 rebonds et 9 passes. Après 3 quarts il était à seulement 4/16 mais a rentré 5 de ses 7 dernières tentatives, dont des paniers importants.

« Cela a demandé beaucoup pour gagner ce match. A chaque fois que nous étions devant ils sont revenus et je suis fier de notre groupe pour avoir fini le boulot. » Redick

Les Pelicans finissent avec un 18/46 de loin, ce qui a fait la différence, avec notamment un 5/7 de Nicolo Melli.

« Même avec des gars blessés ils avaient du shoot de partout. Nous n’avons pas laissé de dunks. Nous n’avons pas donné de layups. Mais ils ont eu des shoots à 3-pts ouverts toute la soirée et nous n’avons pas pu scorer de l’autre. » Steve Kerr

Via Times Picayune et ESPN

1 Comment

Leave a Reply