La NBA a donné raison à DeMar DeRozan

La NBA a donné raison à DeMar DeRozan

DeMar DeRozan s’était plaint de l’arbitrage après la défaite des Spurs contre Portland samedi et le Last Two Minute Report publié par la ligue lui a donné raison : il y a bien eu faute de Rodney Hood sur lui dans la dernière minute de la rencontre, remportée 121-116 par les Trail Blazers.

Contré par Hassan Whiteside et sanctionné une faute offensive pour avoir tiré le maillot de l’intérieur de Portland dans sa chute, DeRozan avait réclamé la faute de Hood, qui l’avait touché au visage sur le drive. Les Spurs ont demandé un challenge vidéo, mais les arbitres n’étaient pas en mesure de revenir sur la faute évidente de Hood et ont transformé la faute offensive de DeRozan en « loose-ball foul » (lorsque aucune des deux équipes n’est en possession du ballon). Dur pour les Spurs puisque ça a donné deux lancers aux Blazers, ce qui n’aurait pas été le cas sur une faute offensive.

 

Leave a Reply