La relation Rick Carlisle – Luka Doncic ou quand le génie l’emporte sur la folie : « Je comprends que c’est un artiste »

La relation Rick Carlisle – Luka Doncic ou quand le génie l’emporte sur la folie : « Je comprends que c’est un artiste »

Un peu à l’image d’un Gregg Popovich avec Manu Ginobili à San Antonio, Rick Carlisle a appris à faire avec la « folie » de Luka Doncic depuis l’année dernière. Tout simplement parce que le génie l’emporte. Pas passé loin d’être All-Star dès sa première saison, le 3ème choix de la draft 2018 réalise un début de saison sophomore exceptionnel avec des moyennes de 29.5 points, 10.7 rebonds et 9.3 passes par match.

« Je comprends que Luka est un showman, un artiste. Les grands joueurs de l’histoire ont ça en commun qu’ils sont capables d’intégrer le côté divertissement au concept collectif, tout en gardant la victoire comme priorité. Pour Luka Doncic et ça ne fait aucun doute dans mon esprit, gagner est la chose la plus importante, et de loin […] Ce genre de joueurs exceptionnels ont besoin qu’on leur fasse confiance.

[…] C’est un des rares joueurs possédant non seulement une imagination incroyable dans le jeu mais également l’habileté, la capacité et les moyens de la mettre en oeuvre sur le terrain. » Rick Carlisle

Les fans adorent voir le n°77 enflammer la salle avec ses step-backs, ses feintes et ses passes magiques, et Carlisle – plus connu pour sa rigidité et ses coups de gueule en session vidéo que par sa passion des top 10s – n’est pas un grand fan de la forme de pression à produire des highlights qu’engendrent aujourd’hui les réseaux sociaux. Mais encore une fois, il s’adapte, génie oblige.

« Ils ont appris à se connaître l’année dernière. Cette année, ils communiquent bien. Quand le coach a besoin de lui dire quelque chose, il lui dit. Mais il sait comment il doit lui parler. Il le fait et ils passent à autre chose. » J.J. Barea

« Quand on a eu des gens ici qui ne pensaient pas avoir besoin d’apprendre quoi que ce soit, c’est là qu’il y a eu conflits (coucou Rajon Rondo et Dennis Smith Jr. ?). Luka est une éponge, il absorbe tout, sur et en dehors du terrain. » Mark Cuban

« Parfois des gars comme Doncic, Bird, Jason Kidd, Magic Johnson s’ennuient et cherchent à briser la monotonie par la créativité. Il faut bien comprendre qu’il y a un moment et un lieu pour tout. Le plus important c’est de ne pas compromettre ta chance de gagner. Je lui fais confiance pour réussir à déterminer ça. » Rick Carlisle

Il laisse aussi souvent à Doncic le loisir de choisir les systèmes.

« Quand on a gagné le titre, on n’appelait aucun système au préalable (Kidd était dans l’équipe, ndlr). » Rick Carlisle

« Je lui demande toujours : ‘Qu’est-ce que tu veux faire ?’. Pendant les matchs, il me laisse choisir les systèmes. C’est bien. Ça donne plus de liberté au jeu et ça apporte du rythme. C’est la meilleure façon de jouer au basket je trouve. » Luka Doncic

via ESPN

Leave a Reply